Chuma Okeke : le grand gagnant de la date limite des transactions

Les Bulls sont sortis gagnants de la date limite des transactions avec l’acquisition de Nikola Vucevic. Le Heat a frappé un bon coup en mettant la main sur Victor Oladipo pour presque rien. Les Nuggets ont eux-aussi amélioré leur alignement en ajoutant Aaron Gordon… mais le plus grand gagnant de cette journée folle : Chuma Okeke, qui se retrouve au centre de la reconstruction à Orlando.

Le Magic d’Orlando a tenté un pari risqué en sélectionnant Chuma Okeke au 16e rang du repêchage de 2019, un swing pour la clôture qui pourrait s’avérer très payant. En effet, Okeke était perçu comme un talent de top 10, mais revenait d’une sérieuse opération au genou qui allait le tenir à l’écart pour l’entièreté de sa saison recrue.

Plus d’un an après les faits, la sélection d’Okeke commence à porter fruit pour le Magic alors que l’ancien des Tigers d’Auburn est une belle lueur d’espoir dans un alignement défriché par les échanges complétés à la date limite des transaction.

Tel que mentionné dans le tweet ci-haut, Okeke présente une fiche statistique sensationnelle depuis 4 matchs. Certes, il s’agit d’un faible échantillon, mais impossible d’ignorer ses pourcentages d’efficacité de 62% du terrain (27 en 43) et 63% du centre-ville (12 en 19) pour accompagner sa moyenne de 17.8 PTS par match.

Bien sûr, Okeke va finir par redescendre sur terre et tirer au mieux 40% à 3 points, lui qui réussissait près de 39% de ses tentatives au niveau universitaire. Mais cela ne change rien au fait qu’Okeke semble être plus talentueux que tous les derniers choix de 1er tour du Magic : Cole Anthony (2020), Mo Bamba (2018), Jonathan Isaac (2017) et Anžejs Pasečņiks (2017). Autrement dit, Okeke est le jeune joueur le plus prometteur que le Magic a repêché depuis Domantas Sabonis, échangé au Thunder avant même d’avoir enfilé l’uniforme d’Orlando.

Tout le monde s’attendait à voir le Magic s’effondrer après les départs d’Aaron Gordon et Nikola Vucevic, mais les jeunes joueurs de l’organisation ont démontré qu’ils sont là pour se battre en triomphant contre les Clippers mardi soir. Évidemment que le Magic ne sera pas dans la course aux séries. Évidemment que Chuma Okeke ne traînera pas l’équipe sur son dos pour la prochaine décennie, mais les partisans d’Orlando ont au moins une raison de se rassurer : la reconstruction du Magic ne passera pas seulement par les futurs choix au repêchage, elle commence avec Chuma Okeke.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 487