Les Raptors infligent une raclée infernale de 53 points aux Warriors

Les Raptors de Toronto avaient une occasion parfaite de regagner leur confiance en affrontant les Warriors de Golden State – sans Steph Curry et Draymond Green. Ces absences auront finalement paru sur la feuille des statistiques, malgré l’absence de Kyle Lowry. À un certain point dans ce match, les Raptors possédaient une avance de 61 points. Vous avez bien lu. 61. Une raclée infernale pour Golden State, qui a tout simplement perdu la rencontre au troisième quart.

Toronto a maintenu une avance de 50 points ou plus pendant 15 minutes et 38 secondes. Le troisième quart s’est terminé avec un avantage de 46 à 14 en faveur des locaux. Il s’agissait de la 17e fois de l’histoire qu’une équipe prenait une avance de 50 points après trois quarts.

Pascal Siakam a connu une solide rencontre. En seulement 31 minutes, Spicy P a inscrit 36 points, amassé 7 rebonds et 5 passes en plus de 2 vols de ballon.

En plus des quatre tirs de 3 points réussis de Siakam, Gary Trent Jr s’est permis une solide soirée avec 24 points et 6 lancers de 3 points réussis sur 9 tentatives.

Chris Boucher a terminé sa soirée de travail avec 4 vols et 2 blocs.

Une mauvaise nouvelle a toutefois frappé l’équipe : Fred VanVleet n’a disputé que 18 minutes avant de quitter la rencontre en raison d’une blessure à la hanche.

Le banc des Raptors a combiné pour 32 points, permettant de conserver l’avance et de l’augmenter jusqu’à 60 au quatrième quart. Malachi Flynn a brillé avec sa meilleure performance en carrière, une récolte de 16 points.

Match à oublier pour les Warriors, match historique pour Toronto.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 767