MATCH DE L’ANNÉE : Jalen Suggs bat le buzzer du milieu du terrain en prolongation

Gonzaga (1) avait rendez-vous avec UCLA (11) pour livrer un combat pour la deuxième place donnant accès à la finale du March Madness. Forts d’une saison de 30 victoires et aucune défaite, les Zags amorçaient cette rencontre en tant que favoris drastiques et semblaient destinés à une victoire facile. Les Bruins avaient d’autres plans et ont donné énormément de fil à retordre à Gonzaga.

Dès le premier quart, UCLA prend les devants et Gonzaga joue du basketball de rattrapage. L’intensité monte, Joel Ayayi mène la charge et porte son équipe sur ses épaules en tentant de ramener les Zags dans la rencontre. Or, ceux-ci ne cessent de fauter UCLA qui en profite pour demeurer dans le match. Du côté de UCLA, Johnny Juzang connaît un fort premier quart, épaulé par Jaime Jaquez. Tous les tirs semblent être réussis pour les négligés.

En fin de premier quart, Corey Kispert et Jalen Suggs réussissent toutefois deux tirs de 3 points consécutifs pour offrir une avance de 45-44 aux Zags à la mi-temps. Soupir de soulagement, les favoris ont le vent dans le dos.

On s’attend à ce que l’écart soit creusé… Mais UCLA continue de donner du fil à retordre à Gonzaga tout au long de la deuxième demie. Il s’agit de la première fois depuis longtemps que la formation de Mark Zew affronte une équipe aussi compétitive.

Au centre, Timme tire quand même son épingle du jeu.

En fin de deuxième demie, Johnny Juzang poursuit sa grosse soirée avec son 25e point de la soirée.

De l’autre côté, Jalen Suggs bloque un tir près de l’anneau, part en transition et effectue une superbe passe à Drew Timme qui donne une avance de courte durée à Gonzaga.

Corey Kispert rate un tir de 3 points et Johnny Juzang se dirige de l’autre côté. C’est l’égalité. Juzang obtient une faute offensive et rate l’opportunité d’aller gagner le match à la ligne des lancers francs.

Le match se dirige en prolongation.

Le souffle semble être coupé pour UCLA, qui prend deux possessions de retard et n’arrive pas à revenir suffisamment dans le match. Jalen Suggs se blesse et les Bruins en prennent avantage pour réduire l’écart à 87-85.

Au final, l’égalité est créée à trois secondes de la fin du match… Et le reste passe à l’histoire. Jalen Suggs réussit un buzzer beater à quelques pas de la mi-terrain pour offrir la victoire à Gonzaga. Un des matchs les plus excitants de l’histoire, et l’une des fins les plus enlevantes de tous les temps.

Les Zags tiennent bon et passent en finale du March Madness – sans avoir eu froid dans le dos.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807