« Je savais qu’il réussirait le panier » – Mark Few

Jalen Suggs a permis aux Bulldogs de Gonzaga (1) de passer en finale du March Madness, samedi soir. Son tir du milieu du terrain à la toute fin de la prolongation a éliminé les Bruins de UCLA (11), avec qui les Bulldogs étaient nez à nez 90-90 au moment du lancer. Selon les dires de son entraîneur Mark Few, celui-ci savait que le ballon entrerait dans le panier du moment qu’il a quitté la main de Suggs. 

En conférence de presse après le match entre Gonzaga et UCLA, Few a mentionné à quel point Suggs pratiquait souvent – avec succès – ce genre de tir en transition. 

« Il réussit ses tirs. Il a une aura. Il en réussit de ce genre en pratique tout le temps. C’est incroyable le nombre de paniers du genre qu’il a eu à l’entraînement, sur des tirs de dernière seconde. »

– Mark Few, entraîneur-chef des Bulldogs de Gonzaga

D’ailleurs, après que UCLA ait marqué le panier égalisateur avec un peu plus de trois secondes à faire à la période de prolongation, Mark Few disposait encore d’un temps d’arrêt. Il n’y a toutefois pas eu recours et la stratégie s’est avérée payante. 

« Je n’aime pas demander des temps d’arrêt dans cette situation parce que je suis d’avis que tu peux créer un jeu avec un terrain ouvert avant que l’adversaire puisse se replacer en défense. » 

– Mark Few, entraîneur-chef des Bulldogs de Gonzaga

Few a quand même tenu à donner crédit à UCLA qui, malgré la défaite, a offert la plus solide opposition à Gonzaga de l’entièreté du tournoi.

Les Bulldogs de Gonzaga affronteront les Bears de Baylor en finale du March Madness lundi soir, dès 21 H 20 (HE). Ce sera une occasion de plus de voir à l’oeuvre Jalen Suggs, qui est considéré comme l’un des trois meilleurs espoirs éligibles au prochain repêchage de la NBA.

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 76