Karl-Anthony Towns et Joel Embiid se livrent un duel de titans

Bien que la NBA soit une ligue qui est plus axée que jamais sur les gardes et les ailiers qui ont recours au tir à 3 points, la ligue regorge de plusieurs centres de très grande qualité. Du lot, impossible de passer par-dessus des vedettes comme Karl-Anthony Towns et Joel Embiid. Ces deux colosses se sont d’ailleurs livré un duel de titans hier soir, et même si Embiid a remporté le match, Towns a connu la meilleure performance.

Commençons par la performance du centre des Timberwolves, alors que KAT a pris feu face aux 76ers. Il a terminé la rencontre avec 39 points (sur un pourcentage de réussite de 48%), 14 rebonds et 5 passes décisives.

Or, au-delà des points, le vrai fait saillant de la rencontre de Towns est ce monstrueux dunk dont Embiid a été la malheureuse victime.

Vraiment, ça vaut la peine de le regarder.

Oh, et il a également effectué ce bloc face à Matisse Thybulle.

Quant à Embiid, qui était de retour dans l’alignement des Sixers après une absence de dix matchs, il a connu une soirée plus tranquille au niveau des statistiques, mais il a tout de même inscrit 24 points (43% de réussite du terrain) avec 8 rebonds et 3 blocs, dont celui-ci face à la jeune sensation des Wolves, Anthony Edwards.

Évidemment, même si les deux en ont profité pour se narguer un peu, ils se tiennent tous les deux en très haute estime. Ils ont simplement profité de leur tribune pour offrir un duel de très grande qualité entre deux des meilleurs pivots de la NBA. Pour être très clair, il ne faut pas penser que les deux hommes se détestent, loin de là.

Il faut également prendre le temps de mentionner l’excellent travail d’Anthony Edwards chez les Wolves (27 points sur un pourcentage de réussite de 43% du terrain) ainsi que celui de Tobias Harris pour Philadelphie, qui a été le meilleur pointeur pour la troupe de Doc Rivers hier soir avec une excellente performance.

Malgré tout, ce qu’on attendait tous de cet affrontement, c’était le duel entre les deux pivots, et ils ont livré la marchandise. Espérons qu’ils pourront nous offrir un tel spectacle à nouveau l’an prochain, car ils ne partageront pas le parquet à nouveau cette saison.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 38