Baylor domine Gonzaga et gagne le March Madness

Il n’est pas facile de se remettre d’un match éreintant comme celui qu’a connu Gonzaga contre UCLA, samedi soir. Moins de 48 heures après cette victoire in extremis en prolongation, les Zags se sont effondrés en finale du March Madness et Baylor a pris avantage d’un jeu brouillon pour les battre d’un point de vue mental et physique – et concrètement, de la ligne de 3 points.

Baylor a amorcé le match en force, dominant Gonzaga au niveau du jeu physique. Les Bears vont chercher les rebonds offensifs, forcent des fautes de l’adversaire et tout semble fonctionner trop parfaitement, offensivement. Baylor amorce notamment le match avec 5 lancers de 3 points consécutifs.

Le joueur défensif de l’année Davion Mitchell poursuit son bon travail et se permet un bon début de match avec quelques lancers importants.

Seulement 10 points d’écart à la mi-temps, un soulagement pour les favoris invaincus. Ça aurait pu être pire.

Gonzaga tente de revenir dans le match, mais en vain. La défensive gagne des championnats, et Baylor le prouve. Tout à coup, les Zags n’ont plus d’espace et leur mouvement hors de ballon n’ouvre plus assez d’opportunités de coupures.

Même si l’équipe de Jalen Suggs pousse et revient éventuellement à 10 points de Baylor, leurs adversaires répliquent avec leur propre séquence pour prendre les devants par 20 points à la moitié de la deuxième demie. Suggs continue de bien jouer malgré la pression, mais ses coéquipiers ne semblent pas en mesure de l’aider. Corey Kispert n’y peut rien lorsque Davion Mitchell le contre, et Drew Timme ne trouve pas assez de voies vers le panier.

Le championnat se sera gagné avec l’effort et la défensive. Baylor a attrapé 14 rebonds offensifs contre seulement 1 et Gonzaga a commis 14 revirements contre 7 pour Baylor.

Le résultat? Pas moins de 18 tirs de plus pour Baylor. Et 10 tirs de 3 points réussis, mentionnons-le.

Non, Gonzaga ne deviendra pas la huitième équipe de l’histoire à compléter une saison parfaite – la première depuis 1976. Baylor l’emporte 86 à 70 et gagne son premier March Madness depuis 1945.

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 767