La NBA s’attend à avoir des gradins remplis dès l’an prochain

Les règlements des différentes ligues et états américains ont permis à certaines équipes majeures en Amérique du Nord d’accueillir des spectateurs à leurs parties locales dans les derniers mois. La situation évolue à un point tel que dès l’an prochain, des sources de la NBA sont d’avis que les matchs pourront se jouer dans des arénas à pleine capacité, selon ce qu’a appris ESPN. 

Cette vision est très optimiste et peut même sembler irréaliste sachant que, tout juste au nord de la frontière, des provinces canadiennes comme le Québec vivent un confinement quasi complet. Mais la NBA a annoncé un partenariat ce matin avec la compagnie Clear, qui pourrait aider à concrétiser l’objectif. Clear est une compagnie de dépistage qui pourrait faciliter à chaque équipe la tâche de faire un suivi rapide de tests de COVID-19. Quelques équipes de la NBA utilisent déjà la technologie qu’ils offrent pour les gens qui doivent se déplacer à l’aréna lors des matchs. L’entente permet maintenant à toutes les équipes de se munir de la technologie de dépistage, bien qu’elles ne soient pas obligées de le faire. 

Les équipes de la NBA ont pratiquement toutes recommencé à recevoir de nouveau des spectateurs lors de leurs matchs. Les foules, jusqu’à maintenant, atteignent jusqu’à 25% de la capacité totale des arénas. Il s’agit donc d’un objectif de taille de quadrupler la capacité actuelle en l’espace de quelques mois, d’autant plus qu’aucune distanciation sociale ne sera désormais possible dans un contexte de gradins remplis. L’avancement de la vaccination aux États-Unis, combiné au succès du partenariat entre la NBA et Clear, en aura beaucoup à dire sur les mesures qui prévaudront la saison prochaine. Dans la MLB, les Rangers du Texas ont notamment joué leur match d’ouverture locale à guichets fermés, lundi.

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 24