Un espoir de premier tour en 2021 se compare à Ben Simmons

Habituellement, lorsqu’on aspire à être repêché, on travaille fort sur le terrain – et on laisse ce travail parler par lui-même. On laisse les comparaisons avec les joueurs actifs à la discrétion des analystes. Sauf que Josh Giddey, potentiel choix de premier tour en novembre prochain, ne se gène pas pour établir ses propres parallèles.

De passage au podcast de Hoops Hype, Giddey a indiqué que s’il y avait un athlète NBA à qui son jeu pourrait ressembler, ce serait Ben Simmons.

« En ce moment, d’une manière non vantarde ni arrogante, je dirais que mon jeu est similaire à celui de Ben Simmons. Pas seulement le fait que nous soyons de grands point guards, mais le fait que notre plus grand atout est la création de jeu : passer la balle, fournir des bons tirs à nos coéquipiers, courir en transition et faire que les choses se passent. »

– Josh Giddey

À première vue, c’est osé de se comparer à un joueur de cette trempe.

Ben Simmons a 24 ans, et il a déjà participé à trois reprises au Match des étoiles. L’un des meilleurs joueurs défensifs de la ligue – toute position confondue, l’Australien a été la Recrue de l’année en 2017-2018 et a mené le circuit au chapitre des ballons volés par match l’année dernière.

Josh Giddey en a 18. Lui aussi originaire d’Australie, le meneur de 6 pieds 8 pouces évolue actuellement pour les 36ers d’Adelaide dans la NBL. À sa première saison dans les rangs professionnels, il réussit plutôt bien. Ses moyennes de 11.1 PTS, 7.0 REB et 6.6 AST (accumulées sur 18 parties) lui permettent de se classer au 20e rang du repêchage simulé de NBADraft.net.

Même s’il est possible d’identifier quelques similitudes, il en reste que plusieurs pourraient voir en Giddey une tête enflée.

Qu’a-t-il accompli, lui, pour se comparer à Simmons? Ça, ce serait la mauvaise question. La bonne question à se poser, c’est si leurs styles de jeu se ressemblent.

La réponse, c’est que c’est plausible de penser ainsi. Sans avoir en Josh Giddey une copie conforme de Simmons à son âge, on peut faire quelques liens au niveau de l’adresse aux rebonds et aux passes ainsi que pour le manque de finition aux tirs en suspension.

alleyoop360.com-un-espoir-de-premier-tour-en-2021-se-compare-a-ben-simmons-2021-04-08_17-55-47_654199
Les forces et les faiblesses de Josh Giddey, selon le site spécialisé Tankathon.com

Verdict : sans être « le prochain Ben Simmons », Josh Giddey pourrait bien être récupéré en première ronde.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 800