Les Timberwolves emboîtent le pas des Twins et du Wild

Les Timberwolves du Minnesota ont décidé de remettre leur match de ce soir contre les Nets de Brooklyn à une date ultérieure. L’organisation a procédé à cette décision à la suite de la mort par balle de Daunte Wright, homme à la peau noire, par une policière dans la ville de Brooklyn Center, une banlieue de Minneapolis.

Alors que la tension dans cet état est déjà à fleur de peau avec le procès de Derek Chauvin (l’homme accusé d’avoir causé la mort de George Floyd), les dirigeants des Timberwolves ont décidé d’emboîter le pas des Twins et du Wild du Minnesota, qui ont également décidé de remettre leur match d’aujourd’hui à plus tard.

De plus, le gouverneur de l’état, Tim Walz, a annoncé que trois comtés autour de Minneapolis seront sujets à un couvre-feu de 19h jusqu’à 6h mardi matin, afin d’éviter des débordements. Le maire de Minneapolis, Jacob Frey, a déclaré l’état d’urgence.

Concernant les représentants de la NBA et de la MLB, aucune date de reprise n’a été décidée pour le moment.

« Les tragiques événements d’hier en lien avec Daunte Wright laissent, une fois de plus, nos communautés dans le deuil. Après des consultations avec la NBA et des officiels locaux ainsi que de l’état, nous croyons que reporter le match contre les Nets est la meilleure décision. Les Timberwolves et les Lynx envoient leurs profondes sympathies à la famille de Daunte Wright. »

Timberwolves du Minnesota, via Twitter

Dimanche soir, lors d’un contrôle en lien avec une infraction routière, une policière a tenté d’interpeller la victime après s’être aperçue qu’un mandat d’arrêt au nom de Wright avait été fait. À la suite d’une courte lutte, celle-ci aurait tenté de maîtriser le jeune homme avec une décharge électrique, mais aurait utilisé son pistolet par erreur, selon ce que rapportent divers médias.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 197