Les Raptors se réveillent trop tard contre les Hawks

Débutant une série de cinq rencontres à la maison, les Raptors avaient un défi intéressant face aux Hawks d’Atlanta, privés de plusieurs éléments importants. Pascal Siakam (30 PTS, 6 REB, 7 AST 13/19 FG) et OG Anunoby (15 PTS, 7/12 FG) ont tout tenté pour mener les leurs, mais mise-à-part une poussée de Malachi Flynn au 4e quart, leurs coéquipiers ont été silencieux durant la totalité du match, ce qui a résulté à une défaite de 108-103.

Le moindre que l’on puisse dire, l’absence de joueurs-clés des deux côtés (Young, FVV, Lowry) paraît dans ce début de rencontre, alors que les deux équipes prennent du temps à trouver leur rythme.

Pendant que OG Anunoby est plutôt silencieux en début de rencontre, Spicy P s’occupe des rênes de l’attaque lors de la première demie. Le Camerounais se permet même d’aligner quelques tirs de 3 points au passage.

Parlant de trois points, Khem Birch se permet d’en mettre plein la vue au 2e quart en calant un tir du centre-ville, seulement son cinquième depuis le début de la saison.

Du côté des Hawks, Clint Capela s’amuse sur le parquet, principalement sous l’anneau. En seulement 12 minutes de jeu, le centre des Hawks cumule déjà un double-double de 11 points et 10 rebonds. Kevin Huerter produit également chez les visiteurs avec 14 points, dont deux sur un hail mary pour conclure le premier quart.

Personne ne semble prendre de momentum durant le 3e quart. Si les Hawks menaient par 12 à la demie, ceux-ci ont maintenu une avance similaire durant les 12 premières minutes de la seconde mi-temps.

Pour les Torontois, Siakam et Anunoby doivent transporter l’équipe sur leur dos. Après trois quarts, le seul autre joueur avec plus de sept points est Khem Birch, qui en compte seulement neuf.

En arrière toute la soirée, les hommes de Nick Nurse ne baissent pas les bras pour autant. Malachi Flynn décide de prendre les choses en main en réussissant quatre tirs de 3 points en près d’une minute et demie.

En le temps de le dire, Toronto coupe un retard de 14 points à seulement 2 dans les 20 dernières secondes du duel. Toutefois, des lancers francs réussis par Brandon Goodwin scellent l’issue de la confrontation.

Marque finale : ATL 108-103 TOR

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 204