Joel Embiid : « Il n’y a aucun doute que je suis le MVP »

Si Joel Embiid a manqué plusieurs matchs des 76ers au fil de sa carrière en raison de multiples blessures, quelque chose de laquelle le centre étoile n’a jamais manqué est bien de la confiance. Il en fait à nouveau la preuve jeudi lors de son entretien avec Shams Charania de The Athletic et Stadium, dans le cadre duquel il élabore sur la motivation qui l’a poussé à être si dominant cette année, sur son travail en saison morte ainsi que sur son opinion au sujet de la course au MVP.

Écoutez ici l’entrevue de Joel :

Selon les statistiques qu’enregistre Embiid par match cette année, le gaillard se retrouve certainement au sein de la conversation pour le titre de Joueur le plus utile, comme le précise Shams. Plusieurs affirmeront aussi qu’il trône cette année au sommet de cette hiérarchie.

Lorsque Charania a donc demandé au pivot des 76ers s’il doutait de sa candidature au MVP, s’il croyait être méritant du trophée, le joueur d’origine camerounaise n’a pas hésité.

« Il n’y a aucun doute [que je suis le MVP]. »

Après avoir élaboré sur son conditionnement au travers de l’entre-saison, Embiid poursuit en accordant du crédit au collectif; il remercie en quelque sorte ses coéquipiers pour le succès connu à Philadelphie.

Or, le joueur à la riche personnalité continue ensuite de vanter ses propres mérites en affirmant d’ailleurs qu’il ne vise pas seulement l’honneur de Joueur le plus utile, mais qu’il croit aussi être digne de reconnaissance pour l’aspect défensif de son jeu.

« Lorsqu’on observe mes nombres (statistiques), je pense mériter d’être sur l’une des équipes All-Defensive de la NBA. Je le fais des deux côtés [du terrain] et aussi en tant qu’équipe. » avait-il à ajouter, « Si on regarde notre rang, 1er dans l’Est, et on regarde les deux derniers MVP, soit Giannis [Antetokounmpo], c’est ce qu’il a fait : offensivement et défensivement, avec les nombres (statistiques) et en étant 1er dans l’Est. »

JoJo maintient des moyennes de 30.1 PTS, 11.3 REB, 3.2 AST, 1.0 STL et 1.4 BLK par rencontre, en tirant du périmètre avec un rendement de 38.7% et avec une efficacité true shooting de 64%. C’est une amélioration sur presque toute la ligne comparativement à 2019-2020 et les campagnes précédentes.

Il mène également les Sixers vers une fiche de 39-19 au moment de l’entrevue, bonne pour le premier rang de l’Est et le quatrième meilleur bilan de la NBA.

Malgré tout, Nikola Jokic est toujours le favori selon la majorité :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 921