Les recrues en ont mis plein la vue hier soir dans la NBA

C’était la soirée des recrues hier dans la NBA alors que plusieurs joueurs de première année se sont illustrés, dont notamment Anthony Edwards en tête de file.

Le 1er choix du dernier repêchage Anthony Edwards a mené le bal pour les recrues hier soir avec une performance historique, devenant la première recrue de l’histoire des T-Wolves à dépasser la barre des 40 points en un match. En effet, Edwards a enregistré 42 points sur 77.3% d’efficacité (17/22 FG) en plus d’ajouter 7 assistances et 6 rebonds, devenant le seul joueur de 19 ans à avoir enregistré 40 points et 5 tirs à 3 points en un match dans l’histoire de la NBA.

Edwards n’est toutefois pas le seul joueur recrue à avoir eu une grosse soirée : RJ Hampton, Desmond Bane, Onyeka Okongwu, Immanuel Quickley, Kenyon Martin Jr. et plusieurs autres ont également montré ce dont ils sont capables.

Hampton (Magic), 20 ans, a enregistré son premier double-double en carrière avec 18 PTS, 10 REB et 5 AST. Onyeka Okongwu (Hawks) et Kenyon Martin Jr. (Rockets) ont également connu leur meilleure soirée en carrière : Okongwu a noirci la feuille de pointage dans plusieurs catégories statistiques et Martin a marqué un sommet en carrière de 23 points en plus d’ajouter 10 rebonds et 6 assistances.

Dans le département de l’efficacité, Desmond Bane (22 PTS, 8/14 FG), Payton Pritchard (14 PTS, 5/8 FG, 4/6 3PT), Immanuel Quickley (18 PTS en 8 tirs) et Devin Vassell (14 PTS en 10 tirs) se sont illustrés.

Bref, c’était une soirée encourageante pour plusieurs équipes en reconstruction et un avant-goût de ce que la cuvée de 2020 pourrait devenir. En effet, le dernier repêchage de la NBA avait été jugé faible par la majorité des experts, mais voilà que plusieurs des jeunes joueurs qui en sont sortis deviennent déjà des contributeurs importants pour leur équipe, comme quoi le bassin de 2020 pourrait s’avérer plus prolifique de prévu.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 551