La NCAA pourrait permettre à ses joueurs l’endossement publicitaire

Après que cinq États aient permis l’endossement publicitaire à ses étudiants-athlètes, voilà que la NCAA pourrait emboîter le pas et inciter la généralisation de cette permission à l’ensemble de l’association aux États-Unis.

La NCAA a confirmé son intention vendredi au New York Times d’inciter les dirigeants des associations sportives universitaires américaines de voter en faveur d’un changement des règles régissant les restrictions des athlètes à l’endossement publicitaire. Présentement, tous les athlètes de la NCAA, dont les basketteurs, ne peuvent donner leur nom à une marque ou à un produit dans le but d’en faire de la publicité.

C’est toutefois les permissions récentes en Floride, en Alabama, en Géorgie, au Mississipi et au Nouveau-Mexique, ajoutées à celle déjà planifiées en Californie, au Michigan et au New Jersey, qui ont incité la NCAA à prévoir agir de la sorte. Garder le statu quo aurait pu avoir comme effet de donner avantage à certaines universités. Par exemple, l’espoir de premier plan au prochain repêchage de la NBA Chet Holmgren aurait pu avoir un incitatif à s’engager dans une université floridienne (ou autres États ci-haut) afin de décrocher un lucratif contrat publicitaire au lieu de s’engager à Gonzaga, dans l’État de Washington.

Les têtes dirigeantes des associations sportives universitaires auront jusqu’au 1er juillet pour rendre leur décision, soit la date où entreront en vigueur les nouvelles réglementations dans les États jusqu’à maintenant concernés.

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 75