Nick Nurse entend revenir en force l’an prochain

L’entraîneur-chef des Raptors de Toronto a bien l’intention de laisser derrière cette saison à oublier pour son club et d’aller de l’avant visant de plus hauts sommets en 2021-2022. Mais Nick Nurse, intègre, avoue sa déception face aux insuccès des Raptors à Tampa Bay. Il dit également avoir hâte de retrouver l’Ontario afin de tourner la page sur ce chapitre moins glorieux de son histoire chez la franchise canadienne.

C’est une séquence longue de 7 ans qui a prise fin hier lorsque les Pacers de l’Indiana ont encaissé une 32e victoire pour s’assurer une place dans le tournoi de play-in, éliminant conséquemment les Raptors des séries pour la première fois depuis 2012-2013. En préparation pour le match de ce soir face aux Clippers de Los Angeles, Nick Nurse s’est penché sur le sujet.

« C’est un peu triste, pour être honnête. C’était toute une séquence, mais on espère que ça va pincer un peu cet été et que nous serons de retour au niveau où nous étions habitués d’être. »

Certainement, l’organisation des Raptors toute entière souhaitera retrouver sa place au sein du tournoi printanier dès l’an prochain, et un retour aux sources à Toronto, là où habitent les joueurs, aidera sans doute cette cause. Habitant de la capitale ontarienne, lui aussi, le coach de l’équipe a communiqué sa préférence pour le climat de la ville canadienne, comparativement à celui de Tampa, en Floride.

« Je m’ennuis de la neige, du vent et du froid (de Toronto). J’ai grandi en Iowa. J’aime bien les changements de saisons. »

Nurse tenait également à ajouter quelques mots sur l’atmosphère de la métropole lorsque ses hommes jouaient à domicile.

« Je dis toujours que je m’ennuis de l’électricité des matchs (à Toronto). Lorsque nous étions à la maison, avant d’amorcer le match, il était possible de ressentir le vibe dans le centre-ville et de l’électricité dans l’air. Je m’ennuis certainement de tout ça. » a dit Nick Nurse « Et je m’ennuis des changements de saisons. » a-t-il ensuite réitéré, en blague.

Ce soir, le mardi 11 mai, l’entraîneur champion de la NBA en 2019 devra faire appel à un 35e alignement partant différent pour la saison, soit un record de franchise pour une seule campagne. Chris Boucher en fera notamment partie, lui qui effectue son retour au jeu suivant une absence de 9 matchs en raison d’une entorse au genou.

Nurse a d’ailleurs mentionné qu’il ferait preuve de beaucoup de créativité ce soir et que nous pourrions même voir « Boucher jouer au poste de small forward ». Toronto et les Clippers croiseront le fer à 19h30 au Amalie Arena de Tampa Bay, il s’agit du 69e match sur 72 du calendrier régulier des Raps.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 893