Cinq joueurs qui auront beaucoup de pression en séries

Les séries éliminatoires de la NBA sont à nos portes et le tableau est agréablement différent des années précédentes. Ceci dit, l’émergence de certaines équipes comme les 76ers et les Nets vient avec une pression supplémentaire.

Joel Embiid, 76ers

Les Sixers ont la réputation d’être une équipe qui ne livre pas la marchandise en séries et cette étiquette est collée à Joel Embiid depuis le début de sa carrière. La formation de Philadelphie connaît toutefois une saison exceptionnelle et c’est donc le moment ou jamais de faire tourner le vent, c’est pourquoi la pression est sur les épaules du centre vedette à Philly.

James Harden, Nets

James Harden a fait tout en son possible pour quitter Houston afin de rejoindre une équipe aspirante, s’attirant les critiques de plusieurs experts et amateurs. Maintenant que Harden est dans la situation qu’il recherchait, le shooting guard étoile ne peut pas se permettre d’échouer comme lors de ses années chez les Rockets.

Paul George, Clippers

Certes, les Clippers ne sont pas au sommet de la hiérarchie de la NBA, mais n’oublions pas les attentes qui ont été placées envers eux lorsque la formation de Los Angeles a hypothéqué son futur pour amener Paul George aux côtés de Kawhi Leonard. Après des séries très décevantes l’an dernier, PG doit rebondir pour permettre aux Clips de compétitionner dans une conférence très compétitive.

Giannis Antetokounmpo

Tout comme Embiid, Giannis n’a pas une fiche de route reluisante en séries, mais il n’est pas trop tard pour réécrire son histoire. À 26 ans, Giannis arrive au point de sa carrière où les éliminations au 2e tour ne seront plus acceptables, du moins s’il souhaite s’inscrire parmi les grands de sa génération.

Nikola Jokic

Surpris de voir Jokic sur cette liste? Laissez-moi vous expliquer. C’est vrai, personne ne critiquera les Nuggets s’ils ne se rendent pas loin en séries puisque l’absence de Jamal Murray est une excuse valable. Ceci dit, Jokic a une autre sorte de pression : pas celle des fans, mais celle de traîner l’équipe sur son dos.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 555