Udonis Haslem : trois minutes, une éjection

Depuis son arrivée dans la NBA en 2003, Udonis Haslem représente le cœur et l’âme du Heat de Miami. Aujourd’hui âgé de 40 ans, il fait toujours partie de l’organisation, mais possède un rôle qui relève davantage de la présence dans le vestiaire. On lui faisait confiance pour la première fois de la saison 2020-2021 hier ; une chance qu’il a saisi pour se faire remarquer.

Il s’est bien fait remarquer – et c’est loin d’être pour sa gentillesse. L’entraîneur-chef Erik Spoelstra l’a envoyé dans la mêlée avec une minute à faire au premier quart, jeudi soir contre les 76ers. Et disons qu’il n’a pas attendu longtemps avant de brasser un peu ses adversaires.

Haslem a d’abord réussi deux tirs consécutifs pour enregistrer quatre points. Jusque là, tout va bien. Mais le vétéran est reconnu pour sa hargne et son intensité, et il n’a pas changé parce qu’il a atteint la quarantaine. À peine trois minutes après être entré sur le terrain, il s’est engagé dans une prise de bec assez mouvementée avec Dwight Howard.

Pour ce geste, il a écopé de sa deuxième faute technique. On l’a renvoyé de la rencontre, et Twitter s’est naturellement enflammé. Sur la toile, on célébrait son attitude de dur, presque de bagarreur.

Non seulement cette « performance » deviendra un classique de la campagne, elle brise également quelques records.

Udonis Haslem est devenu le plus vieux joueur de l’histoire de la NBA à se faire éjecter d’une partie en 20 ans, et celui à s’être fait sortir le plus rapidement (2:40) des dix dernières années. Pas mal, pour un premier match en 2020-2021.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 791