La traversée du désert continue chez les Kings

Officiellement éliminés du portrait des séries, la sécheresse se poursuit chez les Kings de Sacramento. Éliminée au premier tour par les Spurs de San Antonio en 2005-2006, la franchise californienne n’a plus jamais remis les pieds en playoffs, et ce, pour une 15e année consécutive.

Cet autre échec à se qualifier fait en sorte que Sacramento égale la plus longue disette sans présence en éliminatoire dans toute l’histoire de la NBA, établie par les Clippers de Los Angeles entre 1977 et 1991.

Depuis ce printemps 2006, une seule autre franchise des quatre sports majeurs nord-américains (sur 122 en enlevant les Kings) n’a jamais réussi à se qualifier après la saison régulière. Après une saison historique de 116 victoires durant la saison 2001, les Mariners de Seattle dans la MLB n’ont plus jamais atteint le premier tour des séries.

À leur défense, les représentants de l’État de Washington jouent dans une ligue où seulement 10 équipes (8 jusqu’en 2012) accèdent aux matchs du mois d’octobre, soit seulement 33% de l’entièreté des clubs. Dans la NBA, 16 des 30 formations sont qualifiées pour le tournoi printanier, ce qui représente 53,3% des équipes.

Ironiquement, malgré tous ces insuccès et ces visites dans les bas-fonds de la NBA depuis 15 ans, les Kings n’ont jamais eu le premier choix au total depuis 2006. La seule fois qu’ils ont même été dans le top 3 d’un encan était celui où ils avaient choisi Marvin Bagley III au deuxième rang. Inutile de vous rappeler que ce choix précédait celui de Luka Doncic par les Mavericks de Dallas Hawks d’Atlanta.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 205