Écoutez les meilleures moments de la cérémonie d’intronisation du Temple de la Renommée

L’émotion était au rendez-vous samedi à l’occasion de l’intronisation d’une des meilleures classes de l’histoire du Temple de la Renommée Naismith du basketball. À l’honneur : Kobe Bryant; Tim Duncan; Kevin Garnett; Tamika Catchings; Eddie Sutton et Rudy Tomjanovich, entre autres. Un total de 10 nouveaux membres se sont ajoutés à l’illustre Temple lors de la cérémonie du 15 mai, en voici les meilleurs moments.

Nous connaissions déjà depuis l’été 2020 l’identité des hommes et femmes qui verraient leurs noms être ajoutés à cette légendaire liste des meilleurs acteurs de l’univers du basketball, notamment celui du défunt Kobe Bryant, qui était présenté par sa femme Vanessa Bryant. Cette dernière a lancé le bal de merveilleuse façon, livrant un discours émotif, véritable et touchant.

« (Kobe) m’a déjà dit : ‘Si tu mises sur quelqu’un, mises sur toi-même.’ Je suis contente que tu aies misé sur toi, overachiever. Ça y est, tu es au Temple de la Renommée, tu es un vrai champion, tu n’es plus juste un MVP, tu es l’un des plus grands de tous les temps. Je suis si fière de toi, je t’aime pour toujours, Kobe Bean Bryant. »

Voici l’entièreté du puissant discours de Vanessa Bryant :

L’accompagnateur de Vanessa, nul autre que Michael Jordan lui-même, est celui qui a finalement introduit Kobe au Temple, avec respect et admiration à l’égard de son ancien homologue. La mémorable carrière – longue de 20 ans – du membre des Lakers de Los Angeles, sera maintenant à jamais immortalisée.

Son décès tragique lors d’un accident d’hélicoptère au mois de janvier 2020 rend peut-être mélancolique l’événement, puisque ni lui ni sa fille Gianna Bryant ne sont présents pour célébrer cet honneur, mais il s’agissait tout de même samedi soir d’une célébration. Célébration de la vie et de la carrière du Black Mamba.

C’était ensuite les tours de Kevin Garnett et de Tim Duncan, deux véritables légendes du basketball, eux aussi, d’accepter le statut de Hall-of-Famer. Marquant également la dernière génération d’athlètes à fouler les parquets de la NBA, les deux champions ont obtenu l’honneur dès leur première année d’éligibilité.

KG a d’ailleurs profité de la plateforme qui lui était offerte pour remercier ses deux camarades, Kobe et Timmy, pour leurs rivalités sur le terrain, qui lui ont conséquemment permis de devenir un meilleur joueur et une meilleure personne.

Le meilleur power forward de l’histoire selon la majorité, et sans aucun doute le meilleur Spur de tous les temps, Tim Duncan a avoué qu’avant son discours, il vivait le plus haut degré de stress de toute sa vie. Duncan soutenait qu’il avait pourtant disputé son lot de matchs #7 et matchs de Finale, au fil de sa carrière. Le résultat est cependant une communication confiante et touchante.

Eddie Sutton (entraîneur universitaire), Patrick Baumann (arbitre), Tamika Catchings (joueuse WNBA), Kim Mulkey (joueuse et entraîneure universitaire), Barbara Stevens (entraîneure universitaire) et Rudy Tomjanovich (entraîneur NBA) ont complété cette classe d’intronisés de 2020.

Une variété de prix ont également été décernés durant la soirée, notamment au commentateur NBA Mike Breen. Surnommé « la voix de la NBA », Breen a accepté le trophée Curt Gowdy Electronic Media Award. L’équipe du plateau de l’émission Inside the NBA, animée par Ernie Johnson, a également obtenu le Curt Gowdy Transformative Media Award et le grand Bill Russell s’est vu décerner le prix Mannie Jackson. Cinq autres prix honorifiques ont été remis à des membres des médias ou du monde du basketball.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 892