Les Wizards doivent retrouver leur touche du périmètre

Les Wizards de Washington sont favorisés par les parieurs en vue de leur duel de jeudi soir face aux Pacers de l’Indiana, dont l’enjeu est la dernière place donnant accès aux séries dans l’Est. Ils devront toutefois retrouver leurs repères du périmètre afin de connaître du succès face à la troupe de Nate Bjorkgren.

Washington a réussi à garder le pointage serré pendant la majorité de son premier match de play-in face aux Celtics de Boston mardi, mais leur atroce taux de conversion de la ligne de 3 points (3 en 21) leur aura notamment coûté le match.

Bradley Beal (1 en 6), Russell Westbrook (0 en 4) et Davis Bertans (0 en 7) ont eu des difficultés à cet égard tout au long de la soirée. Bertans est d’ailleurs, en temps normal, l’un des meilleurs de la ligue en pareilles circonstances. Il a notamment mentionné en point de presse que tous les tireurs avaient inévitablement des soirées improductives, y compris celle qu’il venait de connaître.

Un peu de malchance? Probablement. 

La contre-performance face aux Celtics peut effectivement avoir des allures d’anomalie statistique. Toutefois, l’efficacité de 7 en 25 des Wizards face aux Cavaliers, puis 10 en 31 face aux Hornets, lors du dernier week-end de la saison, est en deçà des chiffres habituels que présentent les Wizards du périmètre. Même qu’aucune équipe de la NBA n’a fait pire à ce chapitre lors de ses trois derniers matchs. Pourtant, aucun adversaire de Washington pendant cette séquence défend particulièrement bien les tirs à distance cette saison.

Les Pacers présentent quant à eux une situation inverse à leur adversaire du jour. Ils ont marqué 16 paniers de 3 points face à des Hornets désemparés en défense mardi. Leur défi offensif était peut-être moins grand que celui des Wizards face à la bonne défensive des Celtics, mais les représentants de l’Indiana ont tout de même montré qu’ils savaient bien faire.

Oshae Brissett (3 en 6), Justin Holiday (3 en 5), Doug McDermott (4 en 6) et Malcolm Brogdon (3 en 5), tous sur le cinq partant d’un alignement incomplet dû aux blessures, ont excellé du périmètre. 

Les Wizards restent favoris, mais au meilleur d’un match, ils devront savoir utiliser l’arme qu’est le tir à 3 points à bon escient, car un certain Domantas Sabonis risque déjà de donner des maux de tête aux Wizards près de l’anneau. Ils devront aussi retrouver le Russell Westbrook des dernières semaines dans toutes les phases du jeu. Ça pourrait autrement coûter à Washington une place en séries éliminatoires.

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 75