Lakers : une victoire contre les Warriors signée Frank Vogel

Après la première demie, peu de gens croyaient que les Lakers de Los Angeles allaient réussir à passer à travers les Warriors de Golden State. King James et AD ne fournissaient pas assez, tandis que Steph Curry s’occupait des siens. La solution? Une double-couverture étanche sur ce dernier pour neutraliser l’attaque des hommes de Steve Kerr et permettre aux Lakers de revenir et de l’emporter.

Même si LeBron James a réussi un long tir de trois points pour la victoire, une bonne part du crédit doit revenir à Frank Vogel pour ses ajustements en deuxième demie. En limitant les lignes de tirs et de passes de Curry, L.A a retrouvé un certain momentum en brisant plusieurs séquences adverses.

N’ayant commis que cinq revirements lors des 24 premières minutes, Golden State en a accumulé 15 lors de la seconde mi-temps, dont huit en revenant du vestiaire. Résultat : Los Angeles a terminé la soirée avec 29 points à la suite de revirements, soit 11 de plus que les Warriors.

Revenons maintenant plus précisément sur Curry. Même s’il a fait 37 points tout en complétant 12 de ses 23 lancers, celui-ci a eu des difficultés à composer avec la pression défensive des Lakers. À 16 reprises, il a eu droit à une double-couverture. De ce nombre, la vedette des Warriors a commis un revirement, cinq fois, dont un sur le tout dernier jeu du match, qui a officialisé la victoire des champions en titre de la NBA.

Tout ce momentum créé par la défensive a permis au duo de choc des Lakers de prendre le contrôle du match, en marquant 36 des 61 points de leur équipe en deuxième demie.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 197