Trae Young et Devin Booker s’enflamment à leurs débuts en séries

Trae Young et Devin Booker se sont tous les deux démarqués pour leurs débuts en séries éliminatoires. Les jeunes gardes étoiles ont chacun marqué une trentaine de points et permis à leur équipe d’amorcer la première ronde du bon pas. Résumé des quatre matchs du 23 mai.

Hawks (5) c. Knicks (4)

À son premier match en après-saison, Trae Young n’a pas déçu. Il a inscrit 32 points, dont 13 au quatrième quart, et compte également 10 passes décisives à sa fiche.

Même s’il jouait dans un Madison Square Garden enflammé pour le retour des Knicks en séries (leur première apparition depuis 2013), le point guard étoile n’a pas dérougi. Son floater avec moins d’une seconde à faire a donné la victoire aux Hawks, 107-105. Et soudainement, le MSG était plus silencieux.

Silence auquel il a répondu de manière assez froide, comportement qui lui a valu bon nombre de réactions sur Twitter. La planète basket a adoré.

Lakers (7) c. Suns (2)

Les Lakers sont loin d’être une septième tête de série classique. Mais ça n’a pas paru lors de leur première rencontre à Phoenix, où les Suns de sont emparés de la première manche grâce aux belles performances de Devin Booker et DeAndre Ayton.

Les 34 points de Booker sont le plus haut total pour un joueur qui fait ses débuts en séries dans l’uniforme des Suns, et la performance de 21 PTS et 16 REB d’Ayton est une première performance d’au moins 20 PTS et 10 REB pour un joueur des Suns à ses débuts en playoffs.

La troupe de Frank Vogel s’est moins bien débrouillée. LeBron James a été le meilleur marqueur de la formation, mais il comptait seulement 18 points. Anthony Davis (13 PTS, 5/16 FG) a été si discret que le mot-clic #ADisney a commencé à circuler. Le but, c’est de faire comme s’il pouvait seulement être bon dans la bulle d’Orlando lors des séries 2020 et de ridiculiser son surnom de base, AD.

Gain de 99-90 pour les Suns, qui mènent désormais 1 à 0.

Wizards (8) c. 76ers (1)

Peu d’experts donnaient cher pour la peau des Wizards. Épuisée par ses deux matchs du tournoi play-in, Washington devait affronter les 76ers, classés au premier rang dans l’Est pour leurs résultats en saison régulière. Ils ont finalement perdu 125-118, résultat assez serré pour leur donner espoir pour la suite.

La combativité de Bradley Beal (33 PTS, 10 REB et 6 AST) est à souligner. En dépit de son piètre rendement aux tirs (7/17 FG), Russell Westbrook (16 PTS, 5 REB, 14 AST) a lui aussi été un facteur.

Mais Tobias Harris, qui a marqué 37 points dont 28 en première demie, a permis à Philadelphie de sécuriser la victoire. Ben Simmons a ajouté 15 rebonds et 15 passes décisives au compteur, tandis que Joel Embiid a apporté une contribution de 30 points.

Grizzlies (8) c. Jazz (1)

Première grande surprise des séries : les Grizzlies ont remporté leur premier match contre le Jazz, qui a pourtant terminé la saison régulière avec le meilleur dossier de la NBA.

Le jeune Canadien Dillon Brooks (31) et le point guard prometteur Ja Morant (26) ont combiné leurs efforts pour 57 points, ce qui leur a permis de se sauver de Salt Lake City avec la victoire, 112-109.

Dans la défaite, Bojan Bogdanovic et Mike Conley se sont démarqués. Mais Donovan Mitchell brillait tout de même par son absence. Le Jazz l’a écarter de l’alignement à la dernière minute, mais devra lui faire confiance pour gagner.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 777