J. Cole ne fait pas l’unanimité en ligue africaine

La visibilité mondiale de la ligue africaine de basketball a monté en flèche après l’acquisition du célèbre rappeur J. Cole par les Patriots du Rwanda. Or, l’un des meilleurs joueurs offensifs de la ligue, Terrell Stoglin, ne s’est pas gêné pour déplorer la présence de la vedette en BAL, mardi. 

Sur le plan basketball, J. Cole a du mal à s’établir en ligue africaine, mais continue à être employé comme joueur régulier au sein de son équipe. 

« Pour un gars qui a tant d’argent et une autre carrière, venir ici et obtenir en moyenne 1 point par match et quand même être glorifié est un manque de respect pour le sport. »

– Terrell Stoglin, joueur de la BAL

Stoglin est également d’avis que J. Cole a une place dans la ligue présentement en raison de son statut de vedette et non de ses capacités de basketteur. L’attention médiatique dirigée vers Cole relègue d’ailleurs dans l’ombre les performances d’un joueur comme Stoglin, qui a marqué 40 points dans un même match récemment. Les Patriots, quant à eux, comprennent la situation mais assurent qu’avoir J. Cole au sein de leur équipe relève d’abord et avant tout d’une décision de basketball. 

En plus de faire parler de lui pour sa nouvelle carrière, J. Cole obtient présentement un succès monstre après la sortie de son nouvel album, The Off-Season, il y a moins de deux semaines. Quatre des dix chansons les plus populaires du moment selon le célèbre palmarès Billboard figurent sur l’album. 

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 75