Anthony Davis se ressaisit et Luka Doncic vole l’avantage du domicile

La performance d’Anthony Davis au match #2 de la série de premier tour opposant les Lakers aux Suns est digne de ses meilleurs moments en carrière, lui qui s’est finalement ressaisit après une période partiellement léthargique, à son retour de blessure. La seconde équipe de Los Angeles, elle, se retrouve dans de beaux draps avec un déficit de 0-2 à combler face aux Mavericks qui leur volent tout juste l’avantage du domicile. À l’Est, seuls les Nets et Celtics étaient en action et l’histoire du deuxième engagement était similaire à celle du premier : Brooklyn a simplement une trop grande puissance de frappe pour que Boston puisse rivaliser.

Cette série entre la 2e et 7e position de la conférence orientale en est une aux allures d’une rapide affaire de quatre rencontres. Du moins, c’est ce que l’effort médiocre des Celtics hier pourrait vous laisser croire; personne n’a marqué plus de 19 points pour la troupe de Brad Stevens, alors que trois hommes dépassaient la marque des 20 points pour celle de Steve Nash, qui l’emporte finalement 130-108.

Dès le 1er quart-temps, cette joute était hors de portée des C’s et désormais, la série l’est elle aussi, fort probablement. Certes, l’absence de Jaylen Brown fait très mal à cette équipe menée par Jayson Tatum (9 points hier), mais le trio élite de Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden, si adéquatement entouré, est trop imposant pour Boston.

De l’autre côté du continent, le cinq partant de L.A. (hormis Kentavious Caldwell-Pope) s’est battu comme le champion en titre qu’il représente en égalant la marque à une victoire partout, face à Devin Booker et les Suns. Les 31 points du jeune shooting guard, jumelés avec les 21 points et 10 rebonds de DeAndre Ayton, sont cependant insuffisants devant l’assaut de Davis et LeBron.

Les deux vedettes des Lakers ont été sensationnelles dans ce match crucial, et ils ont également été épaulés avec brio, cette fois-ci, par Dennis Schroder et Andre Drummond. Toutefois, le reste de l’effectif de soutien a déçu à nouveau : KCP – 0 point; Kyle Kuzma – 2 points; Marc Gasol – 6 points; Alex Caruso – 4 points; Talen Horton-Tucker – 1 point; Wesley Matthews – 0 point; Markieff Morris – 0 point.

Nous serons de retour à Los Angeles jeudi pour ce qui devrait être un match décisif dans cette série. À titre de note, Chris Paul n’a disputé que 22 minutes mardi, après avoir blessé son épaule dimanche – gardez un œil sur son état.

Ceux qui défendaient le Staples Center hier étaient les Clippers de Los Angeles qui ont livré tout un combat aux visiteurs du Texas, mais en vain, puisque Luka Doncic et compagnie sont parvenus à prendre des devants convaincants au 3e quart, pour ensuite ne plus regarder vers l’arrière et finalement voler l’avantage du domicile. On rejoindra Dallas vendredi prochain, là où les Clips n’auront pas droit à l’erreur.

Doncic a été resplendissant, enregistrant 39 points, 7 rebonds et 7 passes décisives en convertissant quelques tirs incroyables, à certains des moments les plus importants du match. Kristaps Porzingis, avec 20 points et un bien meilleur rendement du terrain, a livré une performance supérieure au match #1, et Tim Hardaway Jr. s’est démarqué d’une contribution de 28 points efficaces agrémentée de six tirs à 3 points réussis en huit tentatives.

Les Mavericks ont néanmoins fait face à toute une résistance de l’autre côté du terrain, les deux superstars de Clippernation ont combiné leurs prouesses de marqueurs pour mettre 69 points – dont 41 de Kawhi Leonard – ainsi que 18 rebonds, 10 assistances et 3 vols de ballon. Paul George a encore fait taire les détracteurs et les trolls avec un apport efficace, mais une victoire lui aurait probablement laissé un meilleur goût en bouche.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 921