Le Heat devrait se mordre les doigts

Au mois de janvier, les rumeurs entourant une transaction centrée sur James Harden fusaient de tous les côtés. Parmi les destinations les plus probables, Miami. Sauf que le Heat avait sous la main quelques éléments qu’il n’était pas prêt à sacrifier. Aujourd’hui, l’organisation doit s’en mordre les doigts.

Le Heat venait de connaître une saison du tonnerre. Menée par Jimmy Butler, la formation de Pat Riley était au sommet de son art. Grâce à la contribution de jeunes joueurs comme Bam Adebayo, Tyler Herro, Kendrick Nunn et Duncan Robinson, l’équipe floridienne a successivement vaincu les Bucks et les Celtics en séries.

Elle s’est retrouvée en finale de la NBA, affrontant les puissants Lakers de LeBron James et Anthony Davis. Elle n’a pas fait le poids, mais le seul fait de s’être rendu aussi loin a donné espoir à la concession pour la suite des choses.

Ça, c’était en octobre 2020. Avance rapide. Nous sommes en mai 2021. Le Heat est balayé en première ronde par les Bucks, qui les dominent sur tous les plans.

Il y a une différence claire de calibre entre les Finales de l’an dernier et cette misérable sortie hâtive. C’est dommage pour le Heat, puisque l’histoire aurait pu s’écrire autrement.

Les rumeurs voulaient qu’en quittant les Rockets, James Harden puisse se diriger vers Miami. On sait désormais qu’il a été échangé aux Nets dans une transaction hollywoodienne, mais ça aurait pu ne pas être le cas.

Pour concéder Harden au Heat, Houston voulait obtenir un ensemble d’atouts incluant notamment Tyler Herro et Duncan Robinson. Le Heat a jugé que la valeur de ses deux espoirs, combinée à quelques choix au repêchage était trop élevée pour accepter cette proposition.

Rappelons qu’au moment de l’échange, le Heat venait de voir ces deux jeunes spécialistes en tirs à trois points l’aider atteindre les Finales de la NBA. Les Rockets avaient été sortis en deuxième ronde. Il n’était pas fou de croire que de faire un bout de chemin avec Herro et Robinson pouvait être une option raisonnable.

Mais avec du recul, ouch. On devrait se mordre les doigts à Miami.

Herro n’a produit que 9.3 points par match contre les Bucks et n’a tiré que pour 31,6% durant cette même série. Robinson navigue dans les mêmes eaux.

Avec les Nets, Harden a une chance de remporter le championnat de la NBA. Comptant également sur le talent de Kevin Durant et de Kyrie Irving, ils peuvent être qualifiés de superteam.

La différence est flagrante. Le Heat ne pouvait pas le savoir, mais il doit le regretter.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 777