Bucks/Nets : une des séries les plus offensives à prévoir?

Le portrait pour la deuxième ronde des séries éliminatoires commence à être de plus en plus précis dans l’association Est. Avec l’élimination des Celtics de Boston, les Nets de Brooklyn pourraient fort bien affronter les Bucks de Milwaukee au tour suivant (en supposant que les 76ers l’emportent sur les Wizards). Si un tel scénario devait se produite, les fans de basketball pourraient assister à l’une des séries les plus offensives des dernières années.

D’entrée de jeu, cette confrontation mettrait en scène les deux meilleures offensives de la NBA lors du dernier calendrier régulier. Par la suite, on connait les difficultés des Nets lorsque vient le temps de défendre son territoire, eux qui ont concédé, en moyenne, 114,1 points par match en 2020-2021 (21e dans la ligue).

Étonnamment, malgré la présence du Joueur défensif par excellence dans la NBA en 2019-2020, Giannis Antetokounmpo, les Bucks sont aussi pires en défensive que les New Yorkais, avec une moyenne de 114,2 points contre.

alleyoop360.com-bucksnets-une-des-series-les-plus-offensives-a-prevoir-2021-06-02_21-15-34_212965
landofbasketball.com

Toutefois, ce qui est vraiment intéressant, c’est le fait que ces deux formations ont marqué un nombre quasi-historique de points au cours de la saison régulière. Meilleure offensive de la NBA pour la troisième année consécutive, Milwaukee a atteint un nouveau sommet, cette saison.

Avec une moyenne de 120,1 points pour, Giannis et sa bande sont devenus la première équipe de ce millénaire à atteindre ce plateau. La dernière fois qu’un club a atteint le plateau des 120 points par match, Michael Jordan en était à sa saison recrue en 1984-1985.

Est-ce que cet exploit est un gage de succès? Pas vraiment. Sur les 23 clubs à avoir maintenu ce standard dans l’histoire de la NBA, seulement quatre ont remporté les grands honneurs. Comme quoi le vieux cliché qui dit que la défensive fait gagner des championnats a encore sa place de nos jours.

alleyoop360.com-bucksnets-une-des-series-les-plus-offensives-a-prevoir-2021-06-02_21-16-22_156184
landofbasketball.com

Du côté des hommes de Steve Nash, ceux-ci ne sont pas en reste, eux qui ont accumulé une moyenne de 118,6 points par partie durant la présente campagne. C’est un peu moins que leur potentiel adversaire, mais il n’en reste pas moins que c’est une récolte impressionnante, car c’est la troisième meilleure moyenne depuis 2000 dans la NBA (devancé de 0,1 point par les Bucks de 2019-2020 au second rang).

Toutefois, il aurait été intéressant de voir à quel point les Nets auraient pu augmenter ce rythme si le trio Harden/Irving/Durant avait joué plus de parties en même temps. À un moment donné dans la série contre les Celtics, les trois joueurs combinaient pour un total de 85,2 points. Pour donner une idée, l’édition complète des Knicks de New York de 1998-1999 (qui avaient en passant atteint la finale) en totalisait 85.

Bref, attachez vos tuques avec de la broche, ça risque d’être explosif.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 0