Est-ce l’année de la passation des pouvoirs dans la NBA?

Hier soir dans la NBA…

  • Luka Doncic (22 ans) mène les Mavericks avec 42 points et 14 passes lors du match #5 contre les Clippers, poussant ainsi Kawhi Leonard et Paul George au bord du gouffre à l’aube du sixième rendez-vous.
  • Trae Young (22 ans) fait taire la foule de New York avec 36 points, 9 passes et un tir de 3 points clutch, élimine les Knicks au Madison Square Garden et s’incline devant la foule.
  • Donovan Mitchell (24 ans) poursuit son parcours éliminatoire mémorable avec 26 points à la demie, le Jazz s’impose facilement contre les Grizzlies, propulsés malgré tout par une performance de 27 points et 11 passes de Ja Morant (21 ans)
  • Ben Simmons (24 ans) fait tout en l’absence de Joel Embiid et termine le match avec un triple double de 19 points, 10 rebonds et 11 passes, combinant cette production avec une performance défensive digne du DPOY. Bradley Beal et Russell Westbrook s’en vont en vacances.

Donc… Voyez-vous ce qui est en train de se passer?

Car outre ces faits, n’oubliez pas que Jayson Tatum a tout fait en son pouvoir pour garder les Celtics en vie avec deux performances de 50 points en 10 jours lors de matchs éliminatoires, en ajoutant une de 40 lors du match #4 contre Brooklyn. N’oubliez surtout pas que LeBron James se retrouve présentement à une seule défaite d’une première élimination en carrière lors du premier tour – contre un jeune Devin Booker qui a tout à gagner et à prouver. Et sans qu’ils soient si jeunes que certains autres, Nikola Jokic (26 ans), Giannis Antetokounmpo (26 ans) et Joel Embiid (27 ans) font partie de la nouvelle vague et ont constitué les trois choix de plusieurs pour le vote du joueur le plus utile. Sans Murray, Jokic malmène les Blazers. Giannis a balayé le Heat. Embiid, blessé, a dominé les Wizards lors des quatre premiers matchs de la série.

La passation des pouvoirs est potentiellement en train de se matérialiser au moment où l’on se parle. Sans que les joueurs plus vieux ne soient plus l’ombre d’eux-même, un constat demeure clair. Outre les Nets (un code de triche), ce sont les jeunes vedettes qui profitent présentement des séries pour se prouver. Les closers de volume, évidemment tous aidés par leur équipe, font le boulot comme première option.

Est-ce que le calendrier condensé de la ligue y est pour quelque chose? Les jeunes jambes fraîches profitent-elles d’une année qui n’a pas été reposante pour les vétérans? C’est possible.

Jusqu’à preuve du contraire, 2021 est l’année des jeunes.

Les Nets viendront-ils gâcher la fête?

Image par défaut
Kevin Vallée
Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, animateur de l'émission de radio au 91.9 Sports. Après plus de 6 ans d'expérience dans le monde du blog, il se lance dans les médias à la radio et sur les réseaux sociaux avec comme but de populariser le basketball.
Publications: 807