Kristaps Porzingis ne se sent pas comme la «co-vedette» de Luka Doncic

Selon ce qu’a appris Tim MacMahon d’ESPN lors de sa plus récente entrevue avec Kristaps Porzingis, le power forward des Mavericks ne se sentirait pas apprécié à sa juste valeur au sein de l’équipe. Dans la foulée de la défaite en 7 matchs du club face aux Clippers de Los Angeles, qui ont éliminé les Mavericks l’an dernier également, KP se serait dit frustré par rapport à son rôle sous Rick Carlisle, après lui-même avoir déçu au fil de la série.

MacMahon a décrit le mécontentement de Porzingis dans son plus récent article pour ESPN, où le journaliste remet en question la place du joueur letton aux côtés de Luka Doncic. D’ailleurs, Kristaps lui-même serait incertain de son fit à Dallas.

« Porzingis est frustré depuis un moment, se sentant plus comme une réflexion secondaire (afterthought) qu’une co-vedette, alors que Doncic domine le ballon et le feu des projecteurs. »

– Tim MacMahon

L’athlète de 7 pieds 3 n’a pas eu l’allure d’une co-vedette, ou même d’une deuxième étoile, sur les parquets récemment. Dans le cadre du face-à-face contre L.A., il a récolté en moyenne 13 points et 5 rebonds par rencontre avec un rendement de 29% de la ligne à 3 points. Ces statistiques dignes d’un joueur de second plan ne justifient probablement pas ses frustrations, ni son lourd contrat de 158 millions de dollars pour cinq ans.

Or, l’Européen est toujours dans les dernières phases de réhabilitation d’une blessure au ligament croisé antérieur du genou gauche, puis d’une autre au ménisque du genou droit, avant d’être de retour à 100% de sa forme. Jouant de biais avec la superstar qui a le ballon entre les mains le plus souvent du circuit en Luka – qui présente une cote d’utilisation (USG%) de 36.6% – Kristaps Porzingis est souvent relégué au poste de tireur d’élite en situation de « catch and shoot », un chapeau qu’il n’est pas fait pour porter.

Malgré une fiche de 42-30 et une 5e tête de série dans l’Ouest bien méritée, l’effectif des Mavs présente plusieurs lacunes et un lot de modifications devront lui être apportées si l’état-major de la franchise texane souhaite prétendre au titre pour les années à suivre. Le Unicorn, qui ne s’entendrait pas parfaitement avec ses coéquipiers, selon Mark Cuban, pourrait bien ne plus faire partie du décor lorsque la poussière de l’entre-saison sera retombée. Nous en aurons plus sur le dossier Kristaps Porzingis alors que le tout se développe.

À lire :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 892