Repêchage de 2018 : les produits de cette cuvée brillent depuis le début des séries

Les experts et amateurs de repêchage savaient tous que l’encan de 2018 débordait de talent, mais peu sont ceux qui avaient prédit une cuvée historiquement fructueuse. C’est pourtant ce qui semble en voie de se produire alors que Luka Doncic, Trae Young, DeAndre Ayton et Michael Porter Jr. brillent depuis le début des éliminatoires.

Selon DeAndre Ayton, cela ne fait aucun doute : la cuvée de repêchage de 2018 est « la meilleure de l’histoire de la NBA ».

Objectivement, les jeunes de cette cuvée ont bien des croûtes à manger avant de surclasser les bassins de 1984 (Jordan, Stockton, Barkley, Olajuwon), 1996 (Kobe, Iverson, Stojakovic, Nash, Marbury, Allen) et 2003 (LeBron, Wade, Bosh, Carmelo). En effet, la cuvée de 2018 est encore bien jeune et devra faire ses preuves, mais son talent au potentiel historique est incontestable.

Un top 5 bien garni

DeAndre Ayton, Marvin Bagley, Luka Doncic, Jaren Jackson Jr., Trae Young

Jusqu’à tout récemment, l’histoire de la cuvée de 2018 était l’erreur que les Suns, les Kings et les Hawks ont fait en ignorant Luka Doncic. Certes, il s’agit encore d’une critique entièrement valable, Luka reste et restera probablement le meilleur joueur de ce repêchage. Ceci dit, la progression démontrée par DeAndre Ayton et Trae Young depuis le début des éliminatoires change un peu la donne. Sans nécessairement donner raison aux équipes ayant ignoré Doncic, on parle maintenant d’un des top 5 les plus fructueux de l’histoire.

Séries 2021 :

  • Ayton : 16.4 PTS, 10.6 REB
  • Doncic : 35.7 PTS, 10.3 AST
  • Young : 28.9 PTS, 10.0 AST

Une profondeur à ne pas négliger

Dans la plupart des cuvées, même les meilleures de l’histoire, les rangs 11 à 60 sont bien peu fructueux à l’exception de trois ou quatre joueurs qui surprennent. Voici quelques joueurs repêchés entre le 11e et le 60e rang en 2018 :

  • Shai Gilgeous-Alexander (11)
  • Michael Porter Jr. (14) / séries 2021 : 16.9 PTS, 6.8 REB
  • Robert Williams (27)
  • Devonte’ Graham (34)
  • Mitchell Robinson (36)
  • Gary Trent Jr. (37)

Puisque cet article fait état des séries actuelles, le nom à retenir est celui de Michael Porter Jr. La jeune étoile des Nuggets a glissé jusqu’au 14e rang en 2018 en raison de son historique de blessures, mais sa moyenne de 16.9 PTS par match depuis le début des séries le situe au 3e rang de sa cuvée. Pas mal pour un joueur à sa deuxième saison dans la NBA (blessé en 2018-2019).

Bref, la cuvée de 2018 est déjà parmi les 10 meilleures de l’histoire et semble en voie de sécuriser une place dans le top 5. Est-ce « la meilleure de l’histoire de la NBA » comme le dit Ayton? Pas tout à fait, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 551