Luka Doncic et les Mavericks : de la tension entre les deux partis?

En sélectionnant Luka Doncic au troisième rang du repêchage de 2018, les Mavericks ont frappé un coup d’éclat. Le successeur de Dirk Nowitzki était ainsi trouvé, cette fois dans le corps d’un Slovène qui peut tout faire sur un parquet. Mais après quelques années sans succès en séries, il semblerait que le ciel de Dallas soit plus orageux qu’on ne pourrait le penser.

Un peu plus tôt aujourd’hui, Tim Cato et Sam Amick, deux employés de The Athletic, ont publié un texte qui relate une relation houleuse entre Doncic et l’organisation qui l’a accueilli dans ses rangs.

Tout d’abord, il est important de noter que cette information n’a pas été confirmée. Il faut donc encore la considérer comme une rumeur, même si tout se tient très bien.

En tout cas, c’est ce que Mark Cuban affirme.

Mais revenons-en aux informations des deux journalistes.

Selon eux, il y a un homme qui cause beaucoup de problèmes actuellement : Haralabos Voulgaris. Celui-ci, qui occupe un rôle dans les bureaux de l’organisation, prendrait beaucoup de place dans les décisions de l’équipe sur le plan basketball, et ce, même si son poste ne lui permet théoriquement pas de le faire.

Par exemple, il aurait pris la décision de repêcher Josh Green et Tyrell Terry au dernier repêchage, et ce, même si les recruteurs n’étaient pas tous friands à l’idée de le faire. De plus, il aurait exigé de la part de Rick Carlisle de faire jouer certains joueurs en compagnie de Doncic (par exemple, Delon Wright).

Il essaierait donc de porter plusieurs chapeaux, et même de porter ceux des autres.

Selon Cato et Amick, Voulgaris n’est vraiment pas dans les bonnes grâces de Doncic, et ça a pour effet de causer beaucoup de tension. D’ailleurs, Voulgaris n’a plus de contrat en vue de la prochaine campagne. Ce sera un dossier à surveiller au courant de la saison morte.

Les deux hommes parlent également de la situation de Rick Carlisle et du support public que Mark Cuban lui a offert après l’élimination de son équipe. Cela en aurait surpris plus d’un dans l’organisation.

Bref, il semble se passer bien des choses du côté de Dallas actuellement. Doncic risque probablement de signer l’extension « supermax » à laquelle il aura droit lorsqu’il sera nommé sur une des équipes All-NBA sous peu, mais ça ne veut pas dire que tout baigne dans l’huile pour autant. Ne reste qu’à voir ce que le futur de Doncic à Dallas nous réserve.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 36