Stan Van Gundy (Pelicans) et Scott Brooks (Wizards) relevés de leurs fonctions

Le grand ménage est commencé chez les équipes éliminées alors que les Pelicans et les Wizards ont rejoint le carrousel d’entraîneurs ce matin, tournant la page sur les règnes de Stan Van Gundy et Scott Brooks.

Il n’y a pas de fumée sans feu : après une série de rumeurs suggérant que les joueurs des Pelicans n’avaient pas connecté avec Stan Van Gundy, voilà que l’entraîneur de 61 ans est congédié, lui qui n’aura été en poste que pour une saison.

La nouvelle n’est pas très surprenante : le 25 mai dernier, Sam Amick de The Athletic avait rapporté que « les joueurs des Pelicans ne connectent pas avec leur entraîneur ». De toute évidence, le style très demandant de Van Gundy n’a pas fait l’unanimité dans le vestiaire alors que ce dernier remplaçait Alvin Gentry, un entraîneur beaucoup plus près de ses joueurs. Voici l’analyse de Scott Kushner, journaliste attitré à la couverture des Pelicans :

« Van Gundy est très différent d’Alvin Gentry.

L’ancien entraîneur priorisait la liberté offensive et le repos de ses joueurs, un virage à 180 degrés par rapport à ce que Van Gundy apporte. »

Scott Kushner, The Times Picayune

Du côté de Washington, le contrat de Scott Brooks prenait échéance après la saison et les deux partis ont décidé d’opter pour une séparation. Après quatre saisons consécutives sans apparition au 2e tour des séries, les Wizards rejoignent donc le groupe de plusieurs formations à la recherche d’un entraîneur.

Six équipes sont donc désormais sans entraîneur : Boston, Portland, Indiana, Orlando, Nouvelle-Orléans et Washington. Les candidats les plus souvent mentionnés sont Jason Kidd, Becky Hammon, Chauncey Billups et Mike D’Antoni. Le légendaire John Calipari (Kentucky) serait également ouvert à un retour dans la NBA, selon Yahoo Sports.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 0