Vivez ou revivez le chef-d’œuvre de Kevin Durant

À l’âge de 32 ans, Kevin Durant a connu son lot de performances signatures en séries, au fil de sa resplendissante carrière. Même si son CV est déjà bien rempli, ça n’empêche pas la superstar des Nets d’y ajouter quelques bons coups; quelques prestations ayant un impact ressenti jusque dans son héritage personnel. C’est ce que KD a accompli hier soir lorsqu’il terrassait les Bucks d’un triple-double historique de 49 points, pour s’emparer d’une priorité de 3-2 dans le cadre de cette série de deuxième tour. Vivez ou revivez les faits saillants de sa soirée, et les réactions que cette dernière a engendrées.

En se réveillant ce matin, plusieurs avaient encore la magistrale performance de Durant en tête – c’est d’ailleurs probablement le cas de Giannis Antetokounmpo qui n’a pas mis de l’avant son meilleur basketball en fin de match. Le Greek Freak a tout de même contribué à l’effort des siens avec 34 points, 12 rebonds, 4 passes décisives et 2 tirs bloqués, le tout avec un excellent rendement de 63% au tir et même deux lancers du périmètre réussis en quatre tentatives.

S’il n’était pas de Kevin Durant, la ligne de statistiques de Giannis serait celle à faire les manchettes, mais la production du power forward des Bucks ne peut qu’être dans l’ombre de celle récoltée par le leader des Nets. Kevin Durant, qui a joué l’entièreté de la rencontre – oui, sans aucun repos – en l’absence de Kyrie Irving, n’avait même pas l’air fatigué lorsqu’il foulait les parquets, tout en enregistrant 49 points, 17 rebonds, 10 passes décisives, 3 vols et 2 blocs, avec seulement 3 revirements de ballon, en convertissant 16 de ses 23 tirs (70%) … Légendaire.

Le Slim Reaper peut facilement ajouter cette soirée au sein du palmarès de ses meilleurs matchs à vie. Devant même ses 43 points lors des finales de 2018 ou ses 50 points contre les Clippers au premier tour d’activité de 2019. De plus, les dernières minutes du 4e quart lui ont appartenu.

Il avait mainmise sur 74 des points de son équipe, soit 65% de tous les paniers qu’ont marqué les Nets, en montant la toute première joute de 45 points ou +, 15 rebonds ou + et 10 assistances ou + de l’histoire des séries de la NBA. Alors que James Harden qui jouait avec un ischio-jambier toujours en réhabilitation avait un apport horriblement négatif sur le terrain (45 MIN, 5 PTS, 1/10 du terrain), Jeff Green s’est levé pour épauler adéquatement Durant, grâce à ses 27 points sur un rendement efficace de 8/11.

Étant le premier joueur en trois ans à disputer chaque minute d’un match éliminatoire (LeBron James en 2018 était le dernier à l’accomplir), l’un des plus grands marqueurs de tous les temps s’est mérité les louanges de plusieurs de ses homologues, dont Antetokounmpo, qui a fait démonstration de la plus haute forme de respect à l’égard de son adversaire, tout juste après leur duel de titans.

« Il est le meilleur joueur au monde présentement. »

– Giannis Antetokounmpo au sujet de Kevin Durant

Le Joueur défensif par excellence en 2020 a également ajouté qu’il souhaitait relever le défi de défendre le numéro 7 de Brooklyn lors de leur prochaine rencontre. Or, Giannis n’était pas le seul à lancer des fleurs à son opposant. Voici quelques témoignages de joueurs et personnalités du milieu de la NBA qui ont fusé sur Twitter, hier soir :

Les Bucks feront face à l’élimination demain le 17 juin, à 20h30, en sol familier, et tenteront de forcer la tenue d’un match #7 contre cette puissante formation brooklynoise.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 894