Les Clippers anéantissent de vieux démons

Un demi-siècle. C’est le temps qu’aura pris les Clippers de Los Angeles pour remporter un championnat seulement passer le deuxième tour des séries éliminatoires. Considérée comme étant maudite, la formation soeur des Lakers l’a fait en grand, en battant la meilleure équipe de la NBA en saison régulière sans son meilleur joueur dans l’alignement.

Alors qu’on attendait tous Paul George chez les hommes de Tyronn Lue, Terance Mann a connu la soirée de sa vie avec 39 PTS/2 REB/1 AST.

Avec son équipe en retard par 25 points dans les premières secondes du troisième quart, le produit de Florida State a pris les choses en main en inscrivant 20 points en 12 minutes, ce qui a ramené le retard à seulement trois avant le début du dernier quart. Cette performance individuelle est un record de franchise pour un quart en éliminatoire. Au final, les Californiens l’ont emporté 131-119.

Cette victoire vient ajouter du poids à la capacité de Lue à terminer le travail. Selon Kirk Goldsberry de The Athletic, l’ancien instructeur des Cavaliers a maintenant une fiche de 12-1 lorsque son équipe est à une victoire d’éliminer un adversaire.

Post-mortem complet chez le Jazz

Lui aussi à la recherche d’un premier titre dans son histoire, le Jazz de l’Utah aura un lendemain de veille difficile pour le reste de l’été. Possiblement la meilleure édition depuis l’ère Stockton/Malone, celle-ci n’aura aucunement profité de l’absence de Kawhi Leonard pour se propulser vers un affrontement contre les Suns de Phoenix. Même le retour de Mike Conley n’aura pas fait de différence.

Un dénouement dommage pour Donovan Mitchell, qui a tout donné sur le terrain hier soir pour forcer une rencontre ultime. Avec 39 PTS/9 REB/9 AST/9 3PT, celui-ci est devenu le premier joueur de la NBA a accumulé une telle stat line en séries.

À l’inverse, Rudy Gobert a choisi un mauvais moment pour être inefficace en défense. Le plus récent joueur défensif de l’année dans la NBA a joué 42 minutes (le plus haut total de son équipe) et a terminé la soirée avec un différentiel de -24. Chez les partants, le deuxième pire à ce chapitre (Mitchell) a fini la rencontre à -9.

Le match #1 de la finale de l’Ouest est prévue dimanche, à 15h30.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 187