Les Bucks repoussent les ardeurs de Kevin Durant pour passer en troisième ronde

Après six matchs hauts en rebondissements, les Bucks et les Nets faisaient durer le plaisir en nous offrant un match #7 à se mettre sous la dent. D’un côté, un Kevin Durant en mode surhumain qui, pour une deuxième fois, allait devoir gérer toute l’offensive de son équipe. De l’autre, un Giannis Antetokounmpo qui tentait d’atteindre la finale de l’Est pour une deuxième fois en carrière. Tout ça nous a donné droit à un match mené par ces deux ténors qui figurera dans les classiques de la NBA.

Après avoir vu Khris Middleton s’occuper des Nets dans le match #6, on a eu droit à un Greek Freak en très grande forme. Il a joué 50 des 53 minutes du match et a inscrit 40 points (15 en 24 du terrain), 13 rebonds et cinq passes décisives.

D’ailleurs, sachez qu’Antetokounmpo a fait taire ses détracteurs au niveau des lancers francs. Il a commencé en ne réussissant qu’une seule de ses cinq premières tentatives, mais a terminé la joute avec sept réussites sur neuf tirs.

Quant à Middleton, il a connu une rencontre plus difficile au niveau des pourcentages. Malgré tout, il s’est levé quand les Bucks en ont eu besoin, lui qui a inscrit le panier victorieux en prolongation.

Prolongation? Ah oui, parlons un peu de Kevin Durant.

Quand je vous disais au début de ce texte que Durant devait assumer l’attaque des Nets, je n’exagérais pas. KD a, pour une deuxième joute consécutive, joué chaque petite seconde de la rencontre. Résultat? Un nouveau record pour le plus grand nombre de points pour un joueur dans un match #7 dans l’histoire de la NBA avec 48 (17 en 36 du terrain). Il a également ajouté neuf rebonds et six passes décisives à sa fiche.

Mais LE moment de ce match #7, malgré la défaite de son équipe, c’est ce tir de Durant en toute fin de quatrième quart. On croyait qu’il s’agissait d’un tir à trois points, mais la reprise a démontré qu’il touchait à la ligne. Au lieu d’assurer une victoire des Nets, ça a plutôt forcé la prolongation.

Non mais quel tir!

Malheureusement, il n’a pas pu recréer cet exploit en prolongation, alors que son dernier tir n’a même pas touché au panier avant de terminer sa course en dehors des limites du terrain.

Dommage. Vraiment, il méritait une meilleure fin.

Notez d’ailleurs que parmi tous les joueurs en sortie de banc pour les deux équipes, un seul a réussi à inscrire des points. C’est Pat Connaughton, des Bucks, qui l’a fait. Aucun autre joueur n’a même tenté un tir.

Ce match #7 entrera dans les annales de la ligue. Du suspense, des tirs clutch, les deux équipes ont offert une prestation qui en valait la chandelle. Malheureusement, une seule équipe pouvait poursuivre son parcours, et cette fois, ce sont les Bucks qui ont eu cette chance. Si James Harden avait été à 100% (quel match difficile il a connu celui-là) et que Kyrie Irving avait pu jouer, l’histoire aurait pu être différente, mais c’est la beauté du sport.

Les Bucks affronteront le vainqueur du match entre les Hawks et les 76ers, rencontre qui débutera à 20h00 ce soir.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 36