Blessure au genou : Giannis Antetokounmpo évite le pire

Après une chute inconfortable sur son genou gauche lors du match #4 face aux Hawks d’Atlanta, Giannis Antetokounmpo a forcé toute la base partisane des Bucks à retenir son souffle collectif, alors qu’il rejoignait les vestiaires, visiblement en grande douleur. Vous pouvez voir la séquence ici, où le genou d’Antetokounmpo plie vers l’intérieur, signe direct d’une hyperextension. Chanceux dans sa malchance, la vedette de Milwaukee n’a pas subi de déchirure aux ligaments du genou, ni aucun dommage structurel, selon ce qu’on appris mercredi Adrian Wojnarowski et Zack Lowe d’ESPN.

Le pire a été évité, mais ça ne veut pas dire pour autant que le Greek Freak pourra enfiler ses chaussures dès demain…

Autant ESPN que The Athletic ont confirmé que Giannis serait placé dans la colonne « incertain » en vue du match #5 entre les Bucks et les Hawks, jeudi soir à 20h30. Le fait que le numéro 34 ne soit pas officiellement exclu de la partie peut toutefois en surprendre certains qui ont vu l’incident prendre place, mais la séquence ne témoigne pas du dommage réel qu’a subi le genou de Giannis.

Ne vous attendez cependant pas à voir l’ancien MVP fouler les parquets demain soir, mais les bonnes nouvelles entourant la blessure pourraient laisser la porte ouverte à un retour d’ici la fin de la finale de la NBA, si Mike Budenholzer parvient à y mener sa troupe dépourvue de son meilleur atout.

À titre de comparaison, Joel Embiid a également subi une hyperextension du même genou, plus tôt lors du dernier calendrier régulier. Images toutes aussi difficiles à digérer ici. Le centre de 7 pieds, 1 pouce s’est absenté du jeu pour 10 matchs, à travers presque trois semaines. Or, ce qui différenciait sa blessure de celle de son rival de conférence est le diagnostique d’une ecchymose osseuse, tandis que Giannis lui n’a subi aucun dommage.

Le power forward étoile de la Cream City pourrait donc revenir dans un délai inférieur à deux semaines, mais rien n’est encore confirmé. Nous en aurons plus sur la réhabilitation de Giannis Antetokounmpo alors que plus d’information est rendue disponible.

Au fil des séries 2020-2021, le Greek Freak dominait ses rencontres au son de 28.2 PTS, 12.7 REB (#1 dans la NBA), 5.2 AST, 0.9 STL et 0.9 BLK par match en tirant le ballon avec un rendement total de 55%. Plusieurs experts voyaient Milwaukee soulever le Larry O’Brien au mois de juillet, avant que cette horrible blessure ne vienne brouiller les cartes.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 894