Finale de la NBA : aucun joueur n’a déjà remporté de championnat

Pour la première fois depuis 1971, aucun joueur qui est en lice pour la finale de la NBA n’a déjà remporté un championnat au préalable. Cela signifie que ce sera une première expérience pour beaucoup de monde, dans une finale qui n’a pratiquement rien en commun avec celles des années précédentes.

Des vedettes jusqu’aux chauffeurs de banc, en passant par les titulaires réguliers et les joueurs de rotation, personne. Aucun membre des Suns de Phoenix ou des Bucks de Milwaukee n’a déjà remporté un championnat au cours de sa carrière. C’est singulier. Tellement singulier que c’en est une première en 51 ans.

Allons même plus loin : mis à part Jae Crowder, qui a joué en finale l’année dernière avec le Heat de Miami, personne n’a déjà goûté à un seul match des finales. Pour les deux camps, ce sera donc territoire inconnu. Ça ne peut qu’être excitant.

2021, ce sera la finale où les efforts de joueurs loyaux et travaillants seront nécessairement récompensés, quelle que soit l’équipe gagnante.

D’un côté, il y a Chris Paul, qui se démène depuis 16 ans dans la ligue et qui obtient enfin une véritable chance de goûter à l’or des gagnants. Au lieu de rejoindre une formation rempli de vedettes établies, il a rejoint des Suns qui avaient certes du potentiel, mais qui n’avaient encore rien accompli de concret.

Devin Booker, qui a seulement 24 ans et qui dispute déjà sa sixième saison dans la NBA, essuyait constamment des critiques en lien avec les contre-performances de Phoenix alors qu’il en était la première option offensive.

Et plusieurs considéraient jusqu’à maintenant DeAndre Ayton, premier choix du repêchage en 2018, comme une erreur. Il est pourtant bien plus près que Luka Doncic ou Trae Young d’une bague de championnat.

De l’autre, Giannis Antetokounmpo, deux fois MVP mais toujours porteur d’une malencontreuse réputation qui nie sa capacité à performer lorsque ça compte véritablement. Le Grec évolue à Milwaukee depuis son arrivée dans l’association en 2013 et touche enfin aux finales.

Et que dire de son acolyte Khris Middleton, qui a passé la presque totalité de sa carrière au Wisconsin, qui frôle le club des 50/40/90 et qui endosse les grosses responsabilités lorsque Giannis n’est pas en mesure de monter sur le terrain?

C’est la première fois depuis 2010 que les deux meilleurs pointeurs (Booker et Giannis, en l’occurrence) n’ont joué que pour une seule équipe durant leur carrière professionnelle. À l’époque, on parlait de Kobe Bryant (Lakers) et de Paul Pierce (Celtics).

Sans oublier qu’on assiste à la première finale depuis 2006 dans laquelle ne figurent pas les noms de LeBron James, Stephen Curry ou Kobe Bryant. La fin d’une époque.

On vit quelque chose de spécial. Reste à le savourer. Ça commence demain, 21h.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 777