Séries 2021 : P.J. Tucker a joué contre un ancien coéquipier à chaque ronde

L’attente est terminée. Dès 21h ce soir, le premier match des finales de la NBA aura lieu. Proposant un duel qui fait changement drastique par rapport aux années précédentes, cette finale est aussi la suite d’une séquence inusitée, gracieuseté de P.J. Tucker des Bucks de Milwaukee.

Avant d’enfiler leur uniforme, Tucker évoluait plutôt pour les Rockets de Houston. Après y avoir joué 268 matchs entre 2017 et 2021, le vétéran de 36 ans a été transigé en mars. Cette expérience au Texas lui a permis de croiser plusieurs joueurs, qui se mettraient éventuellement sur sa route.

Les Bucks, qui sont désormais en grande finale, ont croisé l’un de ses anciens coéquipiers des Rockets lors de chacune des rondes jusqu’à maintenant.

D’abord, Milwaukee affrontait le Heat de Miami au premier tour. Le small forward Trevor Ariza, qui a joué pour Houston entre 2014 et 2018, faisait partie de cette équipe.

Puis il y a eu les Nets de Brooklyn, en deuxième ronde. Celle-là s’explique d’elle-même, alors que la « superteam » compte depuis janvier sur l’aide de James Harden, l’un des meilleurs joueurs de l’histoire des Rockets.

En finale de conférence, c’est plutôt Clint Capela, centre clé pour les Rockets durant plusieurs saisons, qui s’est montré la tignasse contre les Bucks dans l’uniforme des Hawks d’Atlanta.

Et en finale, c’est le grand chef d’orchestre des Suns que Tucker retrouve, de même qu’un ami d’enfance. Chris Paul, qui a joué deux ans pour Houston avant de lever les voiles, tentera de mettre la main sur sa première bague de championnat à Phoenix.

Jusqu’à maintenant, la séquence de P.J. Tucker contre ses anciens coéquipiers des Rockets est parfaite. Elle serait complétée si les Bucks ressortent gagnants de la finale.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 778