L’équipe olympique américaine : un terreau fertile en recrutement

La beauté de voir les meilleurs joueurs au monde se rassembler autour d’une même équipe, c’est d’imaginer la force de puissance collective de l’équipe olympique américaine. Toutefois, sous le radar, ce genre de regroupement devient également le théâtre pour la préparation d’éventuelles super-teams… dans la NBA.

Dans une entrevue avec Rob Schaefer de NBC Sports, le joueur des Bulls de Chicago, Zach Lavine, ne cache pas qu’il y a énormément de discussions, en ce moment, entre les joueurs pour former des alliances et, éventuellement, rallier leurs forces dans une même équipe dans la NBA.

Quelques jours auparavant, Bradley Beal avait également laissé savoir que beaucoup de discussions de ce type ont eu lieu entre les joueurs. En se mettant à leur place, on n’a pas le choix de comprendre ce genre de « négociations ».

Les meilleurs joueurs de la planète ont enfin l’occasion de se mesurer l’un contre l’autre, sans le style de jeu relaxe du Match des étoiles. De plus, plusieurs amitiés se forment ou se renforcent durant ce processus olympique. Donc, ce n’est pas surprenant que certaines étoiles veulent retrouver cet état d’esprit dans la vie de tous les jours, en Amérique du Nord.

De toute façon, ce n’est pas la première fois que ce genre de chose arrive. Selon les rumeurs, le fameux Big Three du Heat de Miami (James/Wade/Bosh) aurait débuté lors de la préparation de l’équipe américaine pendant les Jeux de Pékin, en 2008.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 187