Préparation des JO : les États-Unis surpris par le Nigeria

Avec une victoire choc contre les États-Unis, le Nigeria (22e au classement de la FIBA) vient d’inscrire l’un des gains les plus surprenants du basketball international des dernières décennies. Le pays africain a vaincu les puissants Américains par la marque de 90-87, dans une joute préparatoire en vue des Jeux olympiques de Tokyo.

Naturellement, après cette défaite inusitée d’une équipe qui s’annonçait dominante, la twittosphère a pris feu. Personne ne pouvait s’attendre à une telle tournure des événements, même si on parle d’une rencontre préliminaire.

Dans la victoire, le meneur Gabe Vincent a enregistré 21 points et 4 passes décisives, convertissant au passage 6 tirs du centre-ville. Trois de ses coéquipiers (Caleb Agada, Ike Nwamu et Ike Iroegbu) ont eux aussi atteint le plateau des 10 points.

Malgré ce revers assez gênant, les États-Unis ont livré une performance d’équipe acceptable. Au total, six joueurs ont marqué au moins une dizaine de points. Kevin Durant a été le meilleur pointeur de l’équipe avec 17.

Ce qui est étonnant (et qui suscite l’incompréhension chez plusieurs) compte tenu de ce résultat, c’est que l’effectif des Américains est à 100% composé de joueurs de la NBA. Automatiquement, en garnissant ta formation d’athlètes issus de la meilleure ligue au monde, tu seras considéré comme le favori.

Rappelons toutefois qu’une défaite, ça peut arriver de temps à autres. Et surtout, ce n’est pas comme si l’écart final avait été insurmontable.

Avec la confiance que lui aura procuré cette victoire et son effectif somme toute bien rempli, le Nigeria pourrait connaître un beau parcours au Japon.

Après tout, il compte plusieurs joueurs ayant de l’expérience dans la NBA. Les joueurs actifs sont indiqués en gras.

  • KZ Okpala
  • Precious Achiuwa
  • Gabe Vincent
  • Josh Okogie
  • Ekpe Udoh
  • Chimezie Metu
  • Miye Oni
  • Michael Gbinije
  • Jahlil Okafor

Ce match n’est pas sans rappeler la seule défaite de la fameuse Dream Team de 1992, qui avait baissé pavillon en sous-estimant ses adversaires, des jeunes évoluant à l’époque dans la NCAA.

La Dream Team a par la suite dominé les Jeux de Barcelone avant de mettre la main sur la médaille d’or.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 778