John Collins attire l’œil de plusieurs équipes

Frais d’une participation à la finale de l’Est à sa première apparition en séries éliminatoires en carrière, John Collins attire l’œil de plusieurs équipes – et devrait recevoir des offres maximales d’ici le début de la prochaine saison.

Selon l’informateur Shams Charania de The Athletic, l’ailier fort des Hawks d’Atlanta a fait ses preuves comme morceau important d’une équipe qui a tout de même remporté deux matchs contre les Bucks avant de subir l’élimination.

« À travers la ligue, plusieurs croient que l’ailier fort/centre John Collins a augmenté sa valeur à celle d’un joueur pouvant recevoir un contrat maximal, durant la séquence qui a mené Atlanta vers les finales de la conférence de l’Est. »

Shams Charania

Cette démonstration d’habiletés en playoffs, à raison de 13.9 PTS et 8.7 REB par match en 18 parties, aura fait tourner la tête de quatre franchises.

Les Mavericks de Dallas, le Heat de Miami, les Spurs de San Antonio et les Timberwolves du Minnesota seraient donc les clubs intéressés.

Collins, 23 ans, vient de terminer sa quatrième saison dans la NBA, dernière figurant sur son contrat d’entrée chez les professionnels. Ayant exclusivement défendu les couleurs des Hawks jusqu’à maintenant, le power forward deviendra joueur autonome avec restriction (RFA) durant la saison morte.

Cela signifie qu’il peut s’entendre avec une équipe X à l’externe, mais qu’une fois sa signature apposée, les Hawks ont l’opportunité d’égaler le montant offert par cette équipe X pour l’empêcher de quitter. Si les Hawks égalisent le montant, Collins demeure à Atlanta selon les termes du contrat auquel il vient d’agréer.

Seul problème, c’est que plusieurs morceaux de l’équipe devront signer un nouveau contrat cet été. Les Hawks ne pourront pas garder tout le monde.

En 63 matchs cette année, le 19e choix du repêchage 2017 a affiché des moyennes de 17.6 PTS, 7.4 REB et 1.0 BLK. Son rendement par match n’est pas spectaculaire, mais il possède une excellente cote offensive de 125, soit 14 points au-dessus de la moyenne de la NBA.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 778