Shams : les Pelicans laisseront Lonzo Ball tester le marché

Selon Shams Charania de The Athletic, les Pelicans n’auraient pas l’intention d’accoter les potentielles offres hostiles que Lonzo Ball pourrait recevoir en tant que joueur autonome avec compensation (RFA).

Les Pelicans brassent leurs cartes en vue de la prochaine saison : après avoir congédié l’entraîneur Stan Van Gundy au profit de Willie Green, les Pels se préparent à un potentiel changement à la position de point guard alors qu’ils laisseront Lonzo Ball tester le marché des joueurs autonomes.

En effet, Ball sera agent libre avec compensation (RFA) lors de la saison morte, ce qui signifie que sa formation actuelle est en droit d’accoter n’importe quelle offre déposée à Lonzo Ball afin de retenir ses services. Ceci dit, les Pelicans n’ont pas l’intention de faire ainsi et risquent plutôt de laisser le jeune point guard explorer ses options, selon Shams Charania :

« Il est improbable que la formation de Nouvelle-Orléans égale une offre pour Lonzo Ball, selon des sources. Ball, 23 ans, est l’un des meilleurs point guards sur le marché. Les Bulls et les Clippers seraient parmi les équipes intéressées […]. »

Shams Charania, The Athletic

Tel que mentionné par Shams, les Bulls et les Clippers sont les deux formations qui feraient déjà de l’œil au jeune point guard. Selon Marc Stein du New York Times, les Lakers pourraient également tenter de ramener Lonzo avec la formation qui l’avait repêché 2e au total en 2017.

Le fit le plus évident serait les Bulls en raison de leur situation salariale, mais la signature de Lonzo Ball serait en quelque sorte un désaveu envers Coby White, 7e choix au total dans le repêchage de 2019. Quant aux deux formations de Los Angeles, c’est plutôt le contraire : il est facile de voir en quoi Lonzo les aiderait – surtout si Reggie Jackson et Dennis Schröder quittent – mais c’est plutôt l’argent disponible qui manque alors que les Pelicans seraient en mesure d’offrir plus à Lonzo que les deux équipes de LA.

En effet, il faut garder en tête que les Pelicans ne souhaitent pas nécessairement laisser Lonzo quitter, ils ne sont seulement pas intéressés par une guerre d’enchères pour ses services. Quoi qu’il en soit, le jeune homme de 23 ans aura une décision importante devant lui alors qu’il pourrait se retrouver avec une troisième équipe différente en seulement cinq ans dans la NBA.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 551