Kawhi Leonard est passé sous le scalpel

Kawhi Leonard des Clippers de Los Angeles a opté pour une chirurgie afin de réparer la déchirure partielle de son ligament antérieur croisé, dans le genou droit, selon Shams Charania de The Athletic. Leonard a subi la blessure tout juste avant la finale de la conférence Ouest, lors du match #6 du face-à-face de deuxième tour avec le Jazz. Nous ne connaissions pas jusqu’à maintenant le degré de sévérité de la blessure qui l’a vu rater l’entièreté de la série contre les Suns, mais nous connaissons désormais l’ampleur de ses maux. Néanmoins, la question qui persiste concerne le nombre de mois de réhabilitation qui seront nécessaires afin que Kawhi puisse rejoindre les parquets.

Le lendemain de veille difficile des Clippers n’est pas terminé : l’organisation ajoute à la déception de la récente élimination contre les Suns un haut niveau d’incertitude quant à son meilleur atout. Ayant choisi la chirurgie de réparation, Kawhi Leonard s’engage donc à une longue convalescence, dans l’objectif de pouvoir revenir au jeu – éventuellement – à 100% de sa forme.

Certes, la déchirure du ligament de Kawhi n’était que partielle, mais la chirurgie nécessaire afin de rétablir le « ACL » est traditionnellement une chirurgie de reconstruction complète, selon le docteur Rajpal Brar. L’opération qu’a subi le numéro 2 des Clips devrait donc prescrire une période de réhabilitation d’environ 9 mois pour retrouver les parquets, et encore plus longue en vue d’un retour au jeu dans la NBA.

À titre comparatif, Spencer Dinwiddie a également été sujet à une déchirure partielle du ligament antérieur croisé et pouvait sécuritairement pratiquer son sport, en situation d’entraînement, après 7 mois, ce qui représente l’un des scénarios les plus optimistes. Les Nets de Brooklyn ont également goûté à l’élimination, mais si ça n’avait pas été le cas, Dinwiddie aurait pu revenir au jeu lors d’une hypothétique apparition en grande finale, voire en finale de conférence. Donc, il n’aurait complété qu’une réhabilitation totale de 9 mois, environ.

Le camp de Kawhi Leonard est reconnu pour son silence et sa discrétion dans ce genre de dossiers, alors nous ne devrions pas nous attendre à une ligne du temps définie en lien avec le retour du Klaw sur les terrains de la NBA, mais une fenêtre de 9 à 12 mois est des plus réalistes, selon le docteur Rajpal Brar et d’autres experts et médecins sportifs.

Cette information représente donc une tuile énorme qui s’abat sur la tête des dirigeants de la franchise californienne, puisque cela signifie que la superstar des Clippers pourrait très bien s’absenter à l’occasion de tout le calendrier régulier de 2021-2022. Or, un retour au mois d’avril ou en séries éliminatoires n’est pas hors de question pour le small forward de 30 ans.

Ce sera donc Paul George qui obtiendra les clés de la concession l’an prochain, lui qui a très bien fait lors des présentes séries en l’absence de son acolyte. Il aura la chance de briller à titre de première option d’une équipe à nouveau, comme il le faisait chez les Pacers en Indiana avant 2017.

Leonard a monté une autre campagne fantastique en 2020-2021, récoltant 24.8 PTS, 6.5 REB, 5.2 AST et 1.6 STL par rencontre en 52 matchs de saison régulière, se méritant une place au Match des étoiles et parmi la première équipe d’étoiles All-NBA. En séries, l’ancien Raptor et double MVP de la finale a totalement dominé avec 30.4 PTS, 7.7 REB et 2.1 STL de moyenne sur un rendement de 57.4%. Il tirait du périmètre avec son meilleur taux d’efficacité depuis 2015-2016 cette année, avec 39.5% – saison et séries confondues.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 892