Match légendaire de Giannis : les Bucks champions de la NBA

Avec l’une des performances les plus dominantes de l’histoire des finales de la NBA, Giannis Antetokounmpo a permis aux Bucks de Milwaukee de remporter leur premier championnat depuis 1971… 50 ans. À 26 ans, le double MVP ajoute une bague à son résumé, l’un des meilleurs de tous les temps pour son âge.

À peine quelques semaines après avoir été ralenti par une blessure au genou durant les finales de conférence contre les Hawks d’Atlanta, Giannis a signé un match légendaire de 50 PTS, 14 REB et 5 BLK. Sans oublier qu’il a surmonté sa faiblesse de la ligne des lancers francs, convertissant 17 de ses 19 tentatives lors de ce match #6.

Sans grande surprise, on lui a remis le titre de MVP des finales. Avec Shaquille O’Neal, il est le seul joueur de l’histoire de la ligue à avoir connu trois matchs d’au moins 40 points et 10 rebonds dans une même série finale.

La rencontre aura été chaudement disputée, du début à la fin. En première demie, qui n’aura pas brillé pour son offensive, chacune des deux équipes a remporté un quart par une marge confortable. Les Bucks ont pris le premier, tandis que les Suns se sont emparés du second.

À la demie, les hommes de Monty Williams menaient 47 à 42 malgré l’absence de production de Devin Booker, qui ne comptait alors que 4 points. Giannis était déjà partout, avec 17 points, 7 rebonds et 3 contres avant de retraiter au vestiaire.

Le troisième quart a quant à lui donné lieu à plusieurs changements d’avance. Travaillants et compétitifs, les deux clubs réagissaient fort à chacun des appels de la part des arbitres et ne laissaient aucun terrain à leurs adversaires. Après 36 minutes, c’était l’impasse 77-77.

Le climat s’est intensifié lors du dernier quart. L’intérieur Bobby Portis a notamment écopé d’une faute technique pour ce geste à l’endroit de Chris Paul, chose qui a pourtant poussé les partisans de Milwaukee à l’encourager.

Déterminé à s’inscrire dans les livres d’histoire, Giannis a dominé les deux côtés du parquet pour propulser les siens vers le titre. Marque finale : 105-98.

Plus de détails demain matin, sur AlleyOop360.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 0