La France et l’Australie parfaits en ronde préliminaire

À la conclusion de la phase préliminaire dans les groupes A et B dans la nuit de dimanche au tournoi olympique de basketball masculin à Tokyo, les formations française et australienne sont toujours invaincues (3-0) et finissent en tête de leur groupe respectif.

L’Australie a signé une victoire convaincante de 89-76 face à l’Allemagne, qui doit attendre les résultats des derniers matchs du groupe C pour valider sa présence en rondes éliminatoires. C’est encore une fois Patty Mills qui a mené l’attaque des Australiens avec 24 points et six aides. L’équipe australienne n’est jamais montée sur le podium en basketball masculin aux Jeux olympiques et le pays fonde beaucoup d’espoir en Mills, qui a été porte-drapeau australien lors de la cérémonie d’ouverture à Tokyo. Ailleurs dans le groupe B, l’Italie a assuré sa place en éliminatoires avec une victoire contre le Nigeria, éliminé. 

La France a concrétisé un étonnant parcours en terminant devant les États-Unis dans le groupe A, six jours après avoir signé la victoire contre eux. Cette fois-ci, ils ont défait l’Iran sans problème 79-62. Les Iraniens (0-3) sont donc éliminés, les Tchèques (1-2) sont en attente de leur sort et les Américains (2-1) sont qualifiés en éliminatoires, mais pourraient faire face à un défi de taille dès le premier tour. 

Il y avait fort à parier que ce tournoi de basketball masculin serait marqué par une domination d’une équipe américaine menée par Damian Lillard, Kevin Durant et compagnie, il en est tout autre. La défaite face aux Français en lever de rideau a rompu l’impression d’invincibilité associée aux États-Unis au sein de ce tournoi. 

Sous un angle plus positif, Kevin Durant est devenu le meilleur pointeur de la riche histoire de basketball olympique des États-Unis. Ses 23 points dans la victoire de 119-84 face aux Tchèques lui permettent d’en totaliser maintenant 354, soit 18 de plus que Carmelo Anthony (336). 

À surveiller dans la nuit de dimanche à lundi : c’est le match de la dernière chance entre l’Argentine et le Japon qui cherchent, dans les deux cas, une première victoire dans le tournoi olympique. Par la suite, l’Espagne de Ricky Rubio et la Slovénie de Luka Doncic s’affronteront pour le premier rang du groupe. 

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 75