La NBA ouvre une enquête sur les Bulls et le Heat

La frénésie du marché des agents libres a diverti bon nombre d’amateurs de basketball, mais la légitimité du processus semble être remise en cause. La NBA a ouvert une investigation concernant des négociations illégales à raison des Bulls de Chicago et du Heat de Miami.

Plus précisément, l’enquête tentera de faire la lumière sur les sign-and-trades de Lonzo Ball et de Kyle Lowry, respectivement. Le circuit soupçonne que des sollicitations auraient été faites dans les deux camps, avant la date du début des négociations, lundi le 2 août à 18h.

Selon ce que rapporte Sportsnet, les Raptors de Toronto ont signalé leur pleine collaboration sur le dossier de Lowry. Les règlements de la ligue stipulent que les listes d’appels téléphoniques, courriels et messages textes du personnel exécutif peuvent être arbitrairement saisis à des fins d’enquête.

Toujours selon ces règles, les équipes peuvent perdre des choix au repêchage, avoir des amendes qui peuvent atteindre un maximum de 10 M$ ou voir l’accord être littéralement renversé. Les Bucks avaient d’ailleurs vu Bogdan Bogdanovich leur glisser entre les mains après une enquête pour tampering, en décembre 2020.

Rappelons que Lowry a signé un contrat de trois ans équivalent à 85 M$, mettant fin à une aventure de neuf ans dans la capitale ontarienne. En retour, Toronto a mis la main sur Goran Dragic et Precious Achiuwa. De leur côté, les Bulls de Chicago ont envoyé Garrett Temple et Tomas Satoransky aux Pelicans de la Nouvelle-Orléans en échange de Lonzo Ball.

Plus de détails sur ces transactions :

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 187