Les États-Unis se couvrent d’or aux Jeux olympiques

C’était hier soir qu’avait lieu la grande finale au basketball masculin aux Jeux olympiques de Tokyo. Pour l’occasion, les Américains croisaient le fer avec les Français dans une joute qui voyait le pays de l’Oncle Sam être grandement favorisé. La logique a été respectée, mais ce fut loin d’être une simple balade dans le parc pour les hommes de Gregg Popovich.

En effet, difficile de dire que Team USA a dominé son adversaire dans cette finale. Les Français méritaient leur place sur le parquet pour cette joute et ils l’ont laissé savoir à tous ceux qui ont pu les voir en action hier soir.

Là où les Bleus ont échappé la rencontre, c’est au niveau des revirements. Ils en ont commis 18 contre les neuf des Américains. Sinon, les pourcentages de réussite au tir et les rebonds étaient à leur avantage.

Mis à part les revirements, il n’est pas ridicule d’affirmer que les Français étaient la meilleur équipe sur le terrain hier soir.

Or, il faut donner aux Américains le crédit qui leur revient. Sans surprise, le catalyseur de cette équipe fut nul autre que Kevin Durant. Ses 29 points et 7 rebonds ont été cruciaux pour permettre à Team USA de remporter la médaille d’or, surtout quand on considère que Damian Lillard et Jrue Holiday ont connu de grosses difficultés au tir.

Voici ce que le Slim Reaper avait à dire en direct sur Instagram après la conquête de l’or :

Dire que si les JO avaient eu lieu en 2020, KD n’aurait pas pu y participer en raison de sa blessure au tendon d’Achilles. L’histoire aurait pu être bien différente…

Durant est d’ailleurs passé bien près d’inscrire 30 points dans une troisième finale olympique consécutive, ce qui lui a valu le surnom de Captain America.

Notons aussi que Jrue Holiday et Khris Middleton remportent la médaille d’or aux JO seulement 17 jours après avoir soulevé le trophée Larry O’Brien dans la NBA. Les trois dernières semaines ont vu les deux joueurs des Bucks ajouter les deux plus grands honneurs collectifs du monde du basketball à leur collection et seuls Kyrie Irving, Michael Jordan et Scottie Pippen peuvent se vanter d’en avoir fait autant lors d’un même été.

Quant aux Français, ils méritaient réellement mieux. Ils avaient vaincu les Américains dans la phase de groupe et ils ont été si près de leur refaire le coup en finale, mais malgré leurs nombreuses tentatives, la pente était un brin trop haute pour la remonter au complet.

Rudy Gobert, Nando De Colo et Guerschon Yabusele ont disputé un bon match, et malgré sa belle récolte de points, ce fut plus difficile pour Evan Fournier, qui a raté un tir important dans les dernières minutes de la rencontre.

Et parlant de Gobert, ce dernier était très émotif à la suite de la défaite des Bleus. Et avec raison, parce que ce match était réellement à leur portée.

Les Américains se couvrent donc d’or, mais ce qu’il faut retenir de ces Jeux, c’est que les États-Unis ne sont plus imbattables au niveau international. Il y a du très beau talent partout dans le monde désormais, et quand on prend en considération que la France a inscrit plus de points que les États-Unis si on combine leurs deux affrontements, il y a matière à se questionner chez Team USA.

La troupe de Gregg Popovich peut célébrer aujourd’hui, mais les autres pays peuvent également le faire. Les JO de 2024 seront très intéressants, et ne soyez pas surpris si jamais le reste du monde surprend les États-Unis et met fin à leur séquence de quatre médailles d’or consécutives.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 36