Pascal Siakam intéresserait les Warriors, Clippers et Kings

Nous savions déjà que Pascal Siakam des Raptors de Toronto générait beaucoup d’intérêt sur le marché des transactions, même si ce dernier n’a pas été rendu officiellement disponible par ses employeurs. Or, cette fois, deux équipes s’ajoutent au lot de formations qui auraient un œil sur le power forward camerounais, à savoir les Clippers de Los Angeles et les Kings de Sacramento.

Nous avions déjà abordé l’intérêt des Warriors de Golden State, et la possibilité de voir le joueur des Raptors quitter pour San Francisco dans un précédent article ICI.

L’apogée de la période des transactions et du marché des joueurs autonomes est peut-être déjà loin derrière, mais l’entre-saison de la NBA n’a pas connu son dénouement pour autant : Ben Simmons n’a pas encore été échangé, Kawhi Leonard n’a pas encore signé de nouvelle entente et plusieurs surprises pourraient encore survenir d’ici l’amorce des camps d’entraînement.

L’une de ces surprises a le potentiel d’inclure Siakam, après que plusieurs sources aient révélé à certains journalistes comme Jake Fischer (Bleacher Report) et Alex Kennedy (BasketballNews.com) que l’ancien MIP de la NBA serait le sujet de beaucoup de discussions centrées sur un transaction. Cela dit, rien n’est à ce jour confirmé.

Tout de même, là où il y a de la fumée, souvent, il y a aussi du feu… À titre de rappel, Pascal a tenu des propos offensants envers son entraîneur-chef Nick Nurse et la relation entre les deux hommes ne serait aujourd’hui que partiellement réparée. Qu’est-ce que cette discorde signifie pour son statut à Toronto?

Si Golden State est liée au joueur étoile depuis quelques temps, rien ne s’est toutefois concrétisé, ce qui peut porter à croire que la demande de l’état-major des Raps, comme retour, est élevée. Malgré tout, Jason Anderson du Sacramento Bee aurait entendu que les Warriors, les Clippers et – surtout – les Kings seraient « épris (enamored) » de Siakam.

Selon les sources du journaliste, Masai Ujiri « écouterait comme un bon négociateur » les offres faites pour Spicy P. De plus, Sacramento serait désormais carrément « à la poursuite » de l’athlète de 27 ans. Le directeur général de la franchise californienne Monte McNair serait à la recherche d’une pièce de haut niveau, incluant également Ben Simmons.

Toronto aurait cependant requis de la part de ses homologues de Sacramento que De’Aaron Fox prenne la direction opposée, à la disconvenance des Kings. Un ensemble de joueurs et de choix de repêchages avec Buddy Hield comme noyau est un prix plus probable, autant pour Simmons que pour Siakam. Plusieurs rapports provenant d’ailleurs à travers la NBA incluent Marvin Bagley dans la mêlée, en plus du tireur d’élite de 28 ans.

Or, Hield a vu son nom être lié aux Lakers également, et se retrouve au centre d’un ouragan de rumeurs qui ne semble pas souhaiter se calmer. Un mouvement d’effectif devrait donc possiblement être attendu de la part de la concession de la capitale californienne, si on en croit les bruits qui court.

Pascal Siakam entrera bientôt dans sa deuxième année contractuelle, mais sera absent des parquets pour les quelques premiers mois avec une blessure à l’épaule, requérant une chirurgie. Il empochera presque 35 M$ en moyenne à chacune des trois prochaines saisons.

Si le joueur intérieur élite devait demeurer en Ontario, il aurait la chance de poursuivre son parcours aux côtés de son bon ami Fred VanVleet, qui a d’ailleurs répondu au « scoop » de Jason Anderson sur Twitter en affirmant que « lui aussi » était en amour avec P Skills – un peu à la blague, un peu pour ridiculiser la rumeur.

Siakam a disputé 56 matchs comme porte-couleurs des Raptors en 2020-2021, il récoltait 21.4 PTS, 7.2 REB, 4.5 AST et 1.1 STL par rencontre sur un rendement total de 45.5%. Le Camerounais n’est pas parvenu à endosser le rôle de première vedette offensive adéquatement depuis le départ de Kawhi Leonard, comme plusieurs partisans s’y attendaient. Somme toute, il est l’une des étoiles les plus talentueuses de la conférence de l’Est, des deux côtés du terrain.

Précédemment :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 893