Dennis Schroder s’entend avec les Celtics de Boston

Le joueur autonome Dennis Schroder s’est entendu mardi avec les Celtics de Boston pour un contrat d’un an et de 5.9 millions de dollars, soit près de la moitié du montant restant à l’exception de mi-niveau du club.

Disons simplement qu’il ne s’agit pas de la somme que Schroder espérait obtenir cet été…

Le point guard de 27 ans passera donc du Mauve et Or au vert des Celtics après avoir – regrettablement – reculé devant une offre de prolongation de contrat de la part des Lakers au mois de mars dernier, qui lui proposaient une fiche de 84 M$ sur quatre ans.

Sans l’ombre d’un doute, le meneur de jeu croyait pourvoir obtenir plus d’argent à l’entre-saison à titre d’agent libre, mais sa valeur ne fut pas celle anticipée. Avec une entente de 5.9 M$ pour un an, l’Allemand est loin de la bagatelle qu’il aurait pu toucher au Lakeshow. Schroder et ses agents Jeff Austin et Alex Saratsis se mordent probablement les doigts.

Tout de même, le meneur de jeu titulaire – qui voulait initialement 9.5 M$ de la part de Brad Stevens – aura l’opportunité de faire de jolies démonstrations de ses talents aux côtés de Jayson Tatum et Jaylen Brown au Massachussetts, en vue de signer un contrat plus avantageux en 2022, lorsqu’il deviendra à nouveau joueur autonome.

Est-ce qu’il sera digne de plus de 20 M$ par année? Impossible de prédire la réponse à cette question, mais il aura certainement beaucoup de choses à prouver s’il souhaite hisser sa valeur à un tel niveau.

Ceci étant dit, les C’s frappent le gros lot en ne payant qu’une telle somme au fabricant de jeu pour 2021-2022, eux qui peuvent remplacer les services de Kemba Walker adéquatement, du moins pour le moment. La rotation de backcourt du nouvel arrivant Ime Udoka derrière le banc des Celtics n’est pas mal, avec Dennis Schroder, Jaylen Brown, Marcus Smart, Josh Richardson, Payton Pritchard, Kris Dunn et Romeo Langford.

Si Dennis Schroder – et ses 78 M$ tombés à l’eau – est le grand perdant de la saison morte de 2021, Boston s’en sort relativement bien en obtenant un meneur de calibre partant à prix réduit. De l’autre côté du tableau, les Lakers ne pleurent pas trop le départ du garde de 6 pieds, 3 pouces non plus; ils ont comblé le trou qu’il a laissé derrière avec un ancien MVP nommé Russell Westbrook.

En 61 matchs comme titulaire à son escale d’un an en Californie, Schroder a enregistré 15.4 PTS, 5.8 AST, 3.5 REB et 1.1 STL par rencontre avec un rendement total de 43.7% : ses pires statistiques individuelles depuis 2018. Il a terminé deuxième derrière Montrezl Harrell en 2020 pour le titre de Sixième homme de l’année, lorsqu’il secondait Chris Paul à la position de meneur, pour le Thunder d’Oklahoma City.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 894