Russell Westbrook estime qu’il n’a plus rien à prouver

Après 13 ans de carrière et multiples distinctions dans la NBA, Russell Westbrook estime qu’il n’a plus rien à prouver. Fraîchement acquis des Lakers via transaction, le joueur vedette arrive à Los Angeles avec la pression de gagner – mais pas celle de montrer à tout le monde qu’il vaut quelque chose.

Deux semaines après que son transfert depuis les Wizards de Washington ait été annoncé, Westbrook a été présenté à la presse sportive de la métropole californienne.

C’est là qu’un journaliste lui a demandé s’il pensait avoir quelque chose à prouver. Ce ne sont pas toutes les récompenses qu’il a reçu qui le rendent fier, mais le chemin difficile qu’il a traversé pour y parvenir.

« Quand j’ai été repêché dans la NBA, c’est là que j’ai prouvé aux gens qu’ils avaient tort. […] Aller à l’université, c’était de prouver aux gens qu’ils avaient tort. Juste de me sortir du hood, c’était de prouver aux gens qu’ils avaient tort. »

– Russell Westbrook

L’auteur de 186 triple-doubles dans sa carrière chez les professionnels, le point guard de 32 ans est titulaire du record de la ligue à ce chapitre. Il a également déjà été nommé MVP de la ligue en 2017, à la suite d’une saison tout simplement exceptionnelle à OKC malgré le départ de son coéquipier de longue date, Kevin Durant, pour les Warriors.

C’est sans considérer qu’il compte aussi neuf apparitions au Matchs des étoiles, autant de sélections All-NBA, trois championnats des passeurs ainsi que deux titres des pointeurs. Sur le plan individuel, son résumé est impeccable.

C’est sur le collectif que ça se corse. Malgré tous ses accomplissements personnels, Russ n’a jamais remporté de titre de la NBA. Ne pas posséder de bague de championnat, si l’on souhaite être considéré parmi les grands du sport, c’est presque inconcevable.

En ce sens, il lui reste peut-être quelque chose à prouver. La manière dont il s’exprime relève plus de la fierté d’avoir réussi à se rendre où il est aujourd’hui que de la paix intérieure quant à la possibilité de prendre sa retraite demain matin, disons.

Avec lui, les Lakers sont une équipe intriguante. Elle sera monstrueuse si elle demeure en santé, mais s’écroulera dès les premières blessures. À suivre.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 777