Top 5 : Candidats au titre de Recrue de l’année

Qui succédera à LaMelo Ball pour le titre de ROTY la saison prochaine? La liste de candidats est longue après une excellente cuvée de repêchage. Voici toutefois cinq recrues qui amorcent la course avec une longueur d’avance.

5. Jalen Johnson (Hawks)

Le 20e choix du dernier repêchage n’est pas parmi les favoris selon Vegas, mais cela pourrait changer si Johnson continue son excellent tournoi à la Summer League. En effet, Johnson a ouvert la compétition avec deux double-doubles de 20 et 18 points à ses deux premiers matchs. La Summer League n’a rien à voir avec la NBA, mais Johnson fait déjà bonne figure et il pourrait avoir sa chance à Atlanta s si DeAndre Hunter continue ses allers-retours à l’infirmerie.

4. Evan Mobley (Cavaliers)

Mobley est encore un diamant brut et n’aura possiblement pas le même impact instantané que les trois premiers candidats sur cette liste. Cela dit, sa défensive est déjà de niveau NBA et Mobley bénéficiera de beaucoup de temps de jeu à Cleveland, particulièrement en deuxième moitié de saison. Quoi qu’il en soit, son talent lui vaut une place parmi les candidats au titre de ROTY.

3. Jalen Suggs (Magic)

Jalen Suggs n’a peut-être pas un potentiel aussi élevé que celui de Mobley, mais Suggs est prêt à jouer de grosses minutes sur une équipe du Magic qui aura pour objectif cette saison de développer ses jeunes joueurs. Autrement dit, Jalen Suggs risque de se retrouver sur le cinq partant dès le début de la saison et aura donc toutes les chances de briller, lui qui performe déjà très bien en Summer League.

2. Cade Cunningham (Pistons)

Petite controverse au 2e rang? La plupart des experts placent Cade Cunningham au 1er échelon de telles listes et je dois dire que je ne serais aucunement surpris qu’il soit la Recrue par excellence. Ceci dit, les Pistons risquent de connaître une autre saison difficile et leur utilisation de Cunningham depuis le début de la Summer League me laisse un peu perplexe… à suivre.

1. Jalen Green (Rockets)

Jalen Green est une machine à marquer des points. Ses 48 points en deux matchs de Summer League sont un avant-goût de ce qu’il risque de faire pendant longtemps dans la NBA, et je m’attends à ce qu’il ne perde aucun temps pour ouvrir la machine à points dans la grande ligue – particulièrement sur une équipe des Rockets qui attend son prochain sauveur depuis le départ de James Harden.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 551