Jalen Green s’absentera du reste de la Summer League

Les formations estivales des Raptors de Toronto et des Rockets de Houston croisaient le fer jeudi soir dans un affrontement qui mettait de l’avant les deuxième et quatrième choix au repêchage de 2021. Jalen Green et Scottie Barnes se sont livré un duel intéressant, certes, mais qui n’a pas été à la hauteur des attentes : Green a dû quitter la rencontre et Barnes ne s’est illustré qu’au niveau de la défense. Malgré tout, Alperen Sengun, Josh Christopher, Ishmail Wainright, Malachi Flynn, Precious Achiuwa et Dalano Banton ont offert un spectacle fort divertissant, qui tombe ultimement en faveur des Raps au compte de 92-76.

Un peu avant la pause de la mi-temps, Jalen Green démontrait de l’inconfort sur le terrain au niveau de la jambe droite. Ce qui a été diagnostiqué comme rien de plus grave qu’un ischio-jambier endolori n’est pas suffisant pour inquiéter les partisans de la franchise texane, mais assez pour que le guard de 19 ans manque probablement le reste du tournoi de Summer League, à Las Vegas.

Avec un espoir comme Green, on n’est jamais trop prudent. La recrue des Rockets a quand même accumulé 13 points en 12 minutes avant de rejoindre les vestiaires, et était en voie de connaître toute une soirée.

Même s’il n’était que quatrième des siens dans la colonne des points avec 9, Alperen Sengun s’est démarqué du lot pour Houston grâce à son effort défensif, au rebond et même au chapitre de la distribution de ballon. Le jeune athlète de Turquie repêché 16e il y a quelques semaines a ajouté 10 rebonds, 3 passes décisives, 2 vols et 1 bloc à la feuille de match, faisant aussi démonstration d’un impressionnant maniement du ballon, pour un pivot de 6 pieds, 9 pouces.

Ce dernier s’est battu vaillamment avec le joueur de deuxième année des Raptors, Precious Achiuwa, qui est sorti vainqueur de ce duel entre centres partants. L’ancien membre du Heat de Miami – arrivé à Toronto par la voie d’un échange impliquant Kyle Lowry – a récolté 19 points, 5 rebonds, 2 blocs et 2 vols pour les Raptors sur un rendement total de 8/11.

Nick Nurse, présent parmi la foule, se doit d’être heureux à l’idée de pouvoir insérer Achiuwa dans son alignement partant lors du calendrier régulier. Le gaillard aux origines nigérianes a également fait mouche à deux reprises de la ligne des 3 points, en trois tentatives. Precious n’avait tenté qu’un seul tir extérieur à Miami, sans succès : il souhaite donc visiblement élargir son arsenal offensif à son année sophomore.

D’autres noms des Summer Raptors qui ont également contribué à la victoire incluent Scottie Barnes, Dalano Banton, Ishmail Wainright et le choix de premier tour du club l’an dernier, Malachi Flynn. Barnes n’a peut-être réussi que deux lancers sur sept pour une récolte de 8 points, mais son impact défensif a été plus que ressenti.

L’athlétique prospect de la concession canadienne a signé une performance de 5 blocs (CINQ) face aux Rockets, mettant en valeur sa portée de presque 7 pieds, 3 pouces. Si la quatrième sélection de l’encan doit encore peaufiner ses habiletés d’attaquant, l’énergie, le dynamisme et la défensive sont des atouts déjà acquis.

Le choix de deuxième tour de l’équipe, lui, a aussi impressionné avec ses longs bras. Le Torontois Dalano Banton se garantit tranquillement une place parmi l’unité de 15 joueurs des Raps dans la grande ligue. Ses 8 points ne racontent pas toute l’histoire du match qu’il a connu hier, mais les faits saillants ci-bas peuvent dessiner un portrait relativement de qualité. Quelle sélection intelligente pour Masai Ujiri et compagnie.

Wainright, qui se bat lui aussi pour une place parmi l’alignement de la NBA des Raptors, a explosé en fin de rencontre pour finir sa soirée au boulot avec 20 points, 7 rebonds, 4 vols et 2 tirs bloqués. Sa candidature n’est que renforcée par sa remarquable prestation. C’est évident : l’ailier a voulu profiter de l’opportunité qui se présentait à lui pour faire connaître son nom.

Le joueur issu de l’EuroLigue avait également un discours émouvant à attacher à sa performance, en conférence d’après-match.

Finalement, la colle qui a tenu cette édition des Raptors ensemble et qui a permis à ses coéquipiers de produire était sans doute Malachi Flynn, le point guard titulaire de ce groupe. Son taux d’efficacité de 5/14 ne fera pas tourner de têtes, mais ses 13 points, 3 aides, 3 vols et sa cote de +23 témoignent de son apport considérable. Lorsque Jalen Green a quitté la joute, Flynn semble s’être soudainement rappelé que c’était maintenant lui le meilleur joueur sur le parquet.

Toronto a droit à un jour de congé suivant ses deux matchs en deux soirs, et affrontera les Hornets de Charlotte samedi, à 19h00.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 893